NOUVELLES
02/04/2015 19:45 EDT | Actualisé 02/06/2015 01:12 EDT

Reds: un alignement établi, mais il y a beaucoup d'interrogations au monticule

CINCINNATI - La rotation a été l'un des points positifs pour les Reds l'an dernier, dans une saison décevante de 76 gains, mais cet aspect est un point d'interrogation à l'aube de la saison 2015.Les Reds doivent établir qui seront les partants au-delà de Johnny Cueto, gagnant de 20 matches l'an dernier, et de Mike Leake, dont la fiche a été de 11-13.Cincinnati a échangé les partants Mat Latos et Alfredo Simon pendant la saison morte. Homer Bailey a été opéré à l'avant-bras, et on ne pourra pas compter sur lui avant la mi-avril, au plus tôt. Le club espère un bon rendement d'Anthony DeSclafani, acquis de Miami dans l'échange impliquant Latos.Il y aussi de l'incertitude dans l'enclos, problématique en deuxième moitié de saison, l'an dernier. «Je sais à quoi va ressembler l'alignement, a dit le gérant Bryan Price, qui en sera à sa deuxième saison aux commandes de l'équipe. C'est au monticule que les choses sont à préciser.»Les releveurs ont grandement contribué à l'effondrement du club en deuxième portion de campagne. Les Reds n'étaient qu'à un match et demi du sommet de leur section à la pause des étoiles, mais ils ont montré une fiche de 25-42 par la suite, incluant un dossier de 1-17 dans l'enclos.Le stoppeur Aroldis Chapman a été fiable, mais pas ceux à qui on confiait les manches précédentes. Les Reds sont donc allés chercher Burke Badenhop et Kevin Gregg, en plus de convertir le gaucher Tony Cingrani en releveur pendant le camp.À l'attaque, le premier but Joey Votto, un natif de Toronto, n'a pas joué après le 5 juillet à cause d'une blessure au genou. Le joueur le plus utile de la Nationale en 2010 n'a pas eu d'ennuis au camp, et on espère maintenant qu'il reste en santé.Votto a pris part à la classique des étoiles pendant quatre ans de suite à partir de 2010.Le champ gauche a été un point faible tout au long de 2014. On espère avoir comblé cette lacune en obtenant le vétéran Marlon Byrd des Phillies, qui est bien conscient des attentes.«Oui il y a de la pression, et c'est tout à fait correct, a t-il dit. On parle d'un club qui me voulait. Je dois amener mon expérience et aussi un peu de puissance au bâton. Je dois être à la hauteur de mes deux dernières saisons (24 et 25 circuits, 88 et 85 points produits). Je dois atteindre le même niveau de production.»Le voltigeur de centre Billy Hamilton a volé 56 buts à son année recrue, mais il a frappé pour ,200 en deuxième moitié de saison. Le marchand de vitesse de six pieds et 160 livres s'est consacré aux poids et haltères pendant l'hiver, voulant ajouter du muscle pour avoir plus de résistance.«Je ne suis pas un frappeur de puissance, mais je veux avoir plus de force que l'an dernier», a dit Hamilton.Les Reds seront les adversaires des Blue Jays lors des matches préparatoires de vendredi et samedi, au Stade olympique.Le club de l'Ohio va amorcer la saison régulière lundi après-midi à domicile, face aux Pirates de Pittsburgh. C'est leur ancien trio du tonnerre en relève, Norm Charlton, Rob Dibble et Randy Myers, qui va se charger des lancers protocolaires avant ce match.Les Reds aimeraient bien connaître une saison spéciale cette année, eux qui vont accueillir le match des étoiles le 14 juillet, au Great American Ballpark.