NOUVELLES
02/04/2015 09:53 EDT | Actualisé 02/06/2015 01:12 EDT

Les rebelles syriens prennent un poste frontière jordanien

BEYROUTH - Des rebelles syriens et des combattants du Front al-Nousra, qui est affilié à Al-Qaïda, se sont emparés du seul poste frontière encore ouvert avec la Jordanie et de trois postes militaires voisins, provoquant des frappes aériennes du gouvernement dans la région, ont révélé des militants.La capture du poste frontière de Nasib, qui est crucial pour le régime syrien, n'est que la plus récente défaite essuyée par le régime de Bachar el-Assad au cours de la dernière semaine.Des hommes menés par le Front al-Nousra se sont emparés de la ville d'Idlib, dans le nord-ouest du pays, et de la grande ville de Busra Sham, dans le sud.Le gouvernement jordanien avait fermé le poste de Nasib mardi soir pour des raisons de sécurité, pendant que les rebelles affrontaient les forces syrienne de l'autre côté. Les rebelles se sont emparés du poste en moins de 24 heures.Jeudi, une épaisse colonne de fumée noire s'élevait du côté syrien de la frontière, alors que des avions de chasse frappaient le secteur. Un cameraman de l'Associated Press a vu des dizaines de camions coincés du côté jordanien et des douaniers n'ont pu se présenter au travail.Un militant de l'opposition rapporte que les forces gouvernementales se sont repliées en direction de la province voisine de Sweida. La télévision officielle rapporte plutôt qu'elles se préparent à lancer une contre-offensive.Nasib était le seul point de passage encore ouvert entre la Jordanie et la Syrie. Il était de grande importance pour le régime syrien ainsi que pour les commerçants syriens, jordaniens et libyens.