NOUVELLES
02/04/2015 07:12 EDT | Actualisé 02/04/2015 11:43 EDT

Cinq adolescents seraient morts dans l'incendie d'un chalet à la Baie James

Courtoisie SQ

Les cadavres de cinq hommes ont été retrouvés dans le chalet incendié d'un camp de chasse du Lac Bussy, situé dans la municipalité d'Eeyou Istchee, à environ 350 kilomètres au nord de Chibougamau dans le nord du Québec, selon ce que rapporte le Grand Conseil des Cris.

Les victimes ont été identifiées par le Grand conseil des cris comme étant David Jimiken, Emmett Coonishish, Chiiwetin Coonishish, Kevin Loon et Charlie Gunner, âgés entre 20 et 40 ans et originaires de Mistissini.

Un avion avait été envoyé à leur recherche mercredi puisque le groupe, parti en excursion de chasse le 24 mars, devait revenir le 30, soit lundi.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), il y avait encore de la fumée sur le site lorsque l'avion l'a survolé mercredi, ce qui laisse croire que l'incendie était récent.

Des enquêteurs ont été délégués par hélicoptère sur le site qui est difficile d'accès par voie terrestre.

Le Grand chef des Cris, Matthew Coon Come, a indiqué par voie de communiqué que toute la communauté est dévastée et en état de choc à la suite de cette tragédie et il a transmis les condoléances de toute la nation crie aux familles éprouvées par la tragédie.

À Québec, le premier ministre Philippe Couillard a déploré ce qu'il a qualifié d'immense tragédie pour la communauté et le peuple cri et a dit s'en attrister au nom des Québécois.

À Ottawa, le député néodémocrate d'Abitibi-Baie James-Nunavik-Eeyou, Roméo Saganash, lui-même un ancien vice-Grand chef des Cris, a transmis ses profondes condoléances aux familles, à la communauté et à la nation crie.