BIEN-ÊTRE
01/04/2015 11:38 EDT | Actualisé 01/04/2015 11:43 EDT

Le festival Songkran: prendre un seau d'eau sur la tête pour se nettoyer de ses péchés

Courtoisie

Le festival Songkran, c'est le moment où tous les habitants de Bangkok et de toute la Thaïlande se lancent des seaux d'eau froide par la tête tout en souriant. L'idée vient d'une fête bouddhiste où les gens lavaient les statues de Bouddha à l'eau. Si on peut laver Bouddha chaque année, pourquoi ne pas se laver entre nous?

Ce mois-ci, le festival Songkran, célébré à la grandeur de la Thaïlande et dans d'autres pays avoisinants, sera l'occasion pour ses habitants de prendre quelques jours de congé, de faire la fête, de s'arroser allègrement avec des fusils à eau, des seaux, des tasses de plastique, ou même avec leurs mains. Certains se couvrent également de boue ou d'une pâte faite à base d'eau et de craie.

Entre le 13 et le 15 avril prochain, donc, tout le pays, y compris la capitale, Bangkok, s'arrêtera pour se nettoyer de ses péchés.

La scène est d'ailleurs amusante à imaginer : au centre-ville de Bangkok, dans le métro ou dans les rues, les gens marchent et boivent des bières, s'arrosant allégrement entre eux. Des marchands entreprenants vendent de l'eau dans les rues pour ceux qui auraient envie de recharger leurs fusils à eau ou leur seau.

Et les Farang (étrangers, en Thaï) font eux aussi partie de la célébration. Si la Thaïlande est connue pour la fête démesurée des Full Moon Partys et autres beuvries sur la plage, Songkran est, elle, célébrée par tout le monde au pays, des plus vieux aux plus jeunes, des expatriés aux locaux. De nombreux occidentaux organisent d'ailleurs leurs vacances autour de cette fête.

Il s'agit également d'une célébration qui ne va pas sans alcool: la bière, les "buckets" si connus en Thaïlande et les whiskys locaux SangSom et Hong Tong sont consommés en grandes quantités. D'ailleurs, cette tendance apporte son lot de dangers: plusieurs accidents de route causés par l'alcool au volant sont dénombrés chaque année durant le festival.

Le mois d'avril est un des plus chauds en Thaïlande et le Sud du pays est terriblement chaud et humide; la ville de Bangkok, elle, est suffocante et ceux qui ne peuvent se réfugier à l'air climatisé se font un plaisir d'utiliser toute cette eau pour se rafraîchir.

D'ailleurs le côté traditionnel de la célébration se déroule chaque année au Wat Pho, un des grands temples bouddhistes de la capitale thaïe.

La légende derrière la tradition irait comme suit : un bonze, responsable de nettoyer les statues de Bouddha pour le Jour de l'An, aurait lancé de l'eau sur des visiteurs par mégarde. Une grande bataille d'eau s'en serait suivie et la tradition serait restée depuis. Une autre version de cette légende va comme suit : puisque les jeunes doivent, respectueusement, arroser leurs aînés familiaux avec de l'eau parfumée pour leur conférer la chance et le bonheur, les plus jeunes, eux, pour se taquiner, se lancent de l'eau à pleine volée et s'attaquent sournoisement; cette tradition se serait, avec le temps, transposée aux amis, puis aux inconnus.

Évidemment, ces histoires ne peuvent être vérifiées : plusieurs autres traditions et légendes accompagnent les célébrations Songkran en Asie. Chaque ethnie a la sienne!

Une chose est certaine: dans plusieurs autres pays, dont le Laos et le Cambodge, l'eau est utilisée comme symbole pour nettoyer l'esprit des Bouddhistes qui pratiquent cette tradition. Se nettoyer lors de Songkran, selon la tradition, peut amener la chance, la longévité, la prospérité, le bonheur.

Cette fête est aussi connue comme étant le Nouvel An thaï.

Dans plusieurs pays de la région – Cambodge, Laos, Sri Lanka, Myanmar, et même presque toute l'Inde – les dates comprises entre le 13 et le 15 avril sont les premières de leurs calendriers traditionnels respectifs, qu'ils soient religieux, politiques, solaires, lunaires ou astrologiques. On peut donc dire que le Sud de l'Asie en entier est en fête entre le 13 et le 15. Les billets d'avion sont-ils achetés?

LIRE AUSSI SUR GUIDE HABITATION :

» Le projet le Phare à Québec, un complexe très controversé

» Comment bien négocier l’achat de son condo

» Gratte-ciels à Montréal: le paysage immobilier se métamorphose

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Le festival Songkran en Thaïlande