NOUVELLES
01/04/2015 12:33 EDT | Actualisé 01/04/2015 12:33 EDT

Le poisson d'avril qui n'en est pas un : Amazon Dash Button, pour commander des produits d'un clic

À 24 heures du 1er avril, tout le monde pensait que ce nouveau produit offert par Amazon était un poisson d'avril.

Finalement, c'est un poisson d'avril nouveau genre : on n'y a pas cru, mais finalement, c'était du vrai. Voilà qui semble tout droit sorti de la tête d'un adepte de la psychologie inversée.

Le nouveau gadget, appelé Amazon Dash Button, porte le logo de certaines marques préférées des consommateurs dans le domaine des produits de tous les jours. La vidéo ci-dessus montre par exemple un bouton Dash pour le café Maxwell House ou le détergent Tide.

Vous manquez d'un de ces produits? Vous n'avez qu'à appuyer sur le bouton, et une commande sera livrée dès que possible à votre domicile.

Sur Twitter, on s'est demandé si c'était une blague, mais un porte-parole d'Amazon a confirmé que c'était un vrai produit.


PURCHASE, CONSUME, PURCHASE, CONSUME, PURCHASE, CONSUME

La nouvelle façon de consommer.

De nombreux produits seront associés à des boutons Dash, mais ceux-ci ne seront disponibles qu'aux abonnés du service payant Amazon Prime. Cela veut dire que la plèbe devra continuer d'utiliser la façon si longue et éreintante de sortir son téléphone de sa poche et de commander sur Amazon le produit désiré. Ou bien, encore pire : la technique ancestrale de faire les choses, c'est-à-dire de marcher jusqu'à l'épicerie du coin... Inacceptable!

Si vous DEVEZ avoir un bouton Dash, vous pouvez demander une invitation au programme ici. Sinon, si vous avez peur que vos amis ou vos enfants vous jouent un mauvais tour et commandent des dizaines de rouleaux de papier de toilette, vous pouvez rester à vos habitudes actuelles. À vous de voir.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo
Les 20 personnes les plus riches au monde selon Forbes
Voyez les images