DIVERTISSEMENT
01/04/2015 11:19 EDT | Actualisé 02/04/2015 07:05 EDT

«19-2» : ultime échange entre Berrof et Chartier (SPOILER)

Courtoisie Radio-Canada

ATTENTION SPOILER

On ne s’attendait pas à ce que la grande finale de 19-2 soit très «hop la vie». Présenté mercredi, à Radio-Canada, l’ultime épisode de la série policière, qui clôturait la saga de trois saisons amorcée en 2011, a effectivement été chargé en émotions et en révélations.

Il a été moins sanglant qu’on ne le craignait, mais nous a néanmoins cloué à nos sièges et nous a tenu en haleine jusqu’à la dernière seconde. Il s’est toutefois terminé dans une relative douceur, sombre, mais baignée d’un (mince!) faisceau de lumière.

On a découvert que Bernard Foster (Denis Bernard) faisait partie du quatuor de têtes dirigeantes des Tours Nord. Mais ce sont surtout les scènes qui se sont jouées près de la piscine de Nick Berrof (Réal Bossé) qui nous ont laissé une impression de sécheresse en bouche.

Michelle (Louise Turcot), la mère de Berrof, a quitté sa résidence pour, quelques heures plus tard, se jeter à l’eau pour se noyer après avoir laissé une courte note d’adieu à son petit-fils Théo (Robert Naylor), mais rien pour son garçon. «Nick, j’ai pas de mot pour toi. Désolée», avait-elle simplement écrit à l’intention de Nick.

Touchante conversation

Dans les dernières minutes de cette heure, une finale qu’on appréhendait depuis plusieurs semaines, c’est donc à proximité du corps flottant de sa mère que Berrof a calé son vin et continué de cuver la haine qu’il entretient depuis les débuts de 19-2. Pendant que ses collègues et son ex-femme Isabelle (Julie Perreault) mettaient la main au collet des Bulgares et que Bernard Foster était démasqué, lui broyait du noir.

Puis, son partenaire Ben Chartier (Claude Legault) est allé le rejoindre pour l’aviser que les autorités étaient à ses trousses et qu’il n’aurait aucune chance de s’en sortir. Berrof avait alors le choix de se rebeller une fois de plus et d’user à nouveau de son fusil pour confronter ses pairs, se suicider ou se rendre, pour, peut-être, aller vers la lumière, pour l’amour de son fils Théo. Il a choisi cette option.

«Celui que tu cherches n’existe pas», lui a annoncé Chartier avant de lui révéler la vérité à propos de Bernard Foster.

Visiblement souffrant, Nick a énuméré tous ces êtres chers qu’il sent le besoin de venger, dont son cousin, sa sœur, son fils…

«Si tu t’étais tenu tranquille, ton fils serait pas magané de même», lui a rétorqué Chartier, spécifiant au passage qu’il ne lui pardonnerait jamais les machinations qui ont mené à la mort d’Amélie (Magalie Lépine-Blondeau).

«J’ai promis à ton gars que je te sortirais d’ici. Arrête de penser à toi et pense à ton gars, pense à Théo», l’a intimé Chartier.

Le regard en détresse, Berrof a finalement déposé son arme, son badge de policier et s’est enfilé les menottes au poing, signifiant ainsi qu’il assumait la suite des événements. Chartier a répliqué en posant lui aussi son badge à côté du sien.

«Salut Théo. Je ne sais pas si tu vas voir ce message-là mais, si j’ai des explications à donner, c’est à toi. Je ne me pardonnerai jamais ce qui est arrivé à Amélie et à toi. Tu vas entendre parler de moi. Tu vas entendre toutes sortes d’affaires. Mais je te fais confiance. Tu vas savoir ce qui est vrai», s’est adressé Berrof à son fils Théo dans une vidéo, dont on a vu des parcelles tout au long de ce dernier épisode de 19-2.

«J’ai été une bonne police, mais j’aurais aimé être un meilleur père pour toi. Je voulais juste te dire que je t’ai aimé en crisse…»

Un peu plus tôt, Berrof avait aussi partagé ses sentiments à Audrey (Catherine Bérubé). «T’es la plus belle affaire qui m’est arrivée depuis un crisse de boutte. Moi aussi, je t’aime…»

19-2 n’aurait pu se conclure autrement que par un échange entre quatre yeux entre Berrof et Chartier, ces deux policiers aux tempéraments si opposés, qui ont néanmoins fait équipe envers et contre tous et que la vie a liés de toutes les façons imaginables. Une aura un peu morbide se dégageait de l’image des deux hommes conversant pendant que Michelle gisait dans la piscine, mais ces derniers instants représentaient parfaitement l’atmosphère de 19-2, le ton préconisé par le réalisateur, Podz, depuis les débuts de la fiction.

Pour l’instant, aucune suite n’est prévue à 19-2.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La série télévisée «19-2» Voyez les images