NOUVELLES
31/03/2015 12:53 EDT | Actualisé 02/04/2015 06:47 EDT

France : Les 2 250 premiers PVT canadiens partent en 2 minutes 15 secondes

Il semble que le Canada n'ait jamais été aussi populaire auprès des Français qui veulent voyager et travailler à la fois. Vous savez ce que ça veut dire, Montréalais : l'accent français restera en vogue dans les quartiers branchés de la ville.

Le site français spécialisé en visas et permis de travail Kowala décrit ainsi la situation :

«Le PVT (NDLR: permis ou programme vacances-travail) Canada, c’est un peu le Graal des PVT. Désiré par un nombre sans cesse grandissant de Français et Belges, il n’est pas en soi compliqué à demander. Mais les quotas, la concurrence élevée, et la toute récente mise en place des inscriptions en ligne en 2014 l’ont rendu assez compliqué à obtenir.»

En fonctionnant sur la base du «premier arrivé, premier servi» sur Internet à une heure spécifique, la remise des PVT rend un peu fous les Français désireux de s'installer temporairement au Québec - les gens qui ont voulu avoir des billets pour voir U2 à l'Hippodrome, par exemple, sauront de quoi nous parlons.

Mardi 16h (heure de France) avait donc lieu la première mise en ligne d'une tranche de permis. 2 250 places étaient disponibles, et elles ont été écoulées en... 2 minutes et 15 secondes. En moyenne, environ 17 PVT ont donc été distribués par seconde lors de cette première phase (!).

Une deuxième ronde a été annoncée pour jeudi, sans que l'heure ne soit dévoilée pour l'instant.

La chronologie de la journée

L'ancitipation était à son comble un peu avant la mise en ligne des permis. Les gens s'attendaient à un moment intense, si on en croit Twitter.

Le processus semble s'être passé sans grand problème, si on en croit les messages laissés sur ce forum de discussion. La plupart des gens ayant obtenu leur permis parlent d'une connexion assez fluide. Il semble donc que ceux qui n'aient pas (encore) leur PVT soient simplement arrivés trop tard.

Toutefois, certains ont été induits en erreur par un message boiteux. Au lieu d'indiquer le réel problème, c'est-à-dire que la file d'attente était remplie à capacité, le site web indiquait que les renseignements n'avaient pas été bien sauvegardés, ce qui a pu pousser certains à penser qu'il y avait un bug informatique.

Dur de dire, toutefois, si les utilisateurs Twitter qui se sont plaints du processus ont été victimes de ce message erroné ou si les serveurs ont vraiment eu de la difficulté à gérer ce trafic soudain.

Finalement, lorsque le calme est revenu après la tempête, les réactions sur Twitter s'amusaient de l'absurde vitesse à laquelle les PVT ont été distribués.

Au total, en incluant les 2 250 permis donnés aujourd'hui, 6 400 PVT canadiens existent pour la France, selon PVTistes.net.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les Français au Canada et au Québec