POLITIQUE
31/03/2015 02:26 EDT | Actualisé 31/05/2015 05:12 EDT

Jurisconsulte: Fournier accuse Péladeau de faire de l'intimidation (VIDÉO)

Pierre Karl Péladeau et le Parti québécois se livrent à une attaque brutale contre le jurisconsulte de l'Assemblée nationale en laissant entendre qu'il est en conflit d'intérêts, a déclaré mardi le leader parlementaire libéral Jean-Marc Fournier.

M. Fournier a pris la défense du jurisconsulte Claude Bisson, qui a formulé récemment un avis juridique qui vient contredire le projet de fiducie sans droit de regard qui devrait recueillir les actions de Québecor de M. Péladeau, qui a le contrôle de ce conglomérat.

Lors d'un point de presse à l'Assemblée nationale, M. Fournier a accusé M. Péladeau de se livrer à de l'intimidation envers M. Bisson parce qu'il a produit un avis qui le contredit.

Par la suite, M. Péladeau, candidat à la direction du PQ, a rejeté les affirmations de M. Fournier, qu'il a qualifiées de ridicules.

En présentant mardi un nouvel appui provenant du caucus péquiste, le député Sylvain Rochon, M. Péladeau a répété que son analyse du droit lui permet d'affirmer qu'il pourrait interdire à son fiduciaire de vendre ses actions de Québecor, contrairement à l'avis de M. Bisson.

Partisan de M. Péladeau, le député péquiste Pascal Bérubé a traité M. Fournier de «clown» en raison de ses propos envers M. Péladeau.

Le chef intérimaire péquiste Stéphane Bédard a répété mardi que M. Bisson avait commis un geste illégal en formulant son avis, qui était sollicité par les libéraux.

La leader parlementaire péquiste Agnès Maltais ne partage cependant pas son point de vue.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

7 bourdes de PKP en politique