NOUVELLES
30/03/2015 04:24 EDT | Actualisé 30/03/2015 04:29 EDT

L'A320 d'Air Canada est une perte totale, selon un expert (VIDÉO)

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) soutient que l'on peut maintenant parler d'écrasement d'avion, d'après les dommages observés sur la carlingue, à l'aéroport d'Halifax.

Pierre Gauthier, un expert de l'aviation civile abonde dans le même sens.

« À voir l'état actuel de l'avion, qui ne pourra sans doute jamais voler à nouveau, c'est un écrasement d'avion et pas un atterrissage raté », déclare Pierre Gauthier.

L'avion Airbus A320 exploité par Air Canada s'est posé à 335 mètres de la piste d'atterrissage avant de heurter un réseau d'antennes peu après minuit dimanche. L'avion a ensuite dérapé sur une distance de 340 mètres avant de s'immobiliser. Le BST n'exclut pas que les conditions météorologiques aient contribué à l'incident. Selon l'organisme fédéral, il faudra au moins trois jours pour démonter l'avion et le retirer du site.

Les enquêteurs vont faire appel à des drones pour observer le site de l'incident à l'aéroport international Stanfield d'Halifax. On apprend aussi que la génératrice d'urgence de l'aéroport a fonctionné pendant seulement 8 minutes, ce qui aurait retardé l'organisation des secours.

L'enquêteur du Bureau de la sécurité des transports (BST), Mike Cunningham, explique que les enquêteurs vont se concentrer sur l'analyse du site de l'accident et sur la récupération des pièces de l'épave.

Les boîtes noires ont été expédiées à Ottawa, leur contenu sera analysé au cours des prochains jours.

Rappelons que l'avion, qui avait décollé de Toronto vers 21 h, transportait 133 passagers et 5 membres d'équipage. À 0 h 45, il s'est posé abruptement sur la piste. En glissant, il a heurté des câbles électriques et a privé l'aéroport d'électricité.

Les passagers ont été « très chanceux » de s'en sortir à si bon compte, a dit Daphné Booth, enquêteuse au BST, en conférence de presse. Dimanche soir, un seul des 25 blessés restait hospitalisé.

On s'attend à ce qu'il y ait de 12 à 15 enquêteurs du BST affectés à ce dossier. Ils sont attendus lundi sur les lieux de l'événement, a précisé M. Cunningham.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Un Airbus d'Air Canada fait une sortie de piste