BIEN-ÊTRE
21/03/2015 02:42 EDT | Actualisé 28/03/2015 11:43 EDT

Nos trouvailles à l'érable pour le temps des sucres (VIDÉOS)

Fini le temps où l'érable ne servait qu'à arroser les crêpes et les mets de la cabane à sucre. Le sirop d'érable est plus tendance que jamais et on le sert à toutes les sauces. On diversifie son usage et on s'en sert autant dans les plats salés que pour préparer des marinades, vinaigrettes, et tralala.

Savez-vous reconnaître le vrai du faux?

Au goût, la différence est assez flagrante, mais avant même de goûter, voici comment vous assurer que vous achetez du vrai sirop ou qu'on ne vous en servira pas une copie au resto. Au Québec, seul un produit 100 % eau d'érable peut afficher le terme « d'érable ». Donc si vous lisez sirop pur c’est pas du sirop.

La route de l'érable

On fait la route de l'érable, un peu comme on prend la route des vins. On choisit un parcours dans l'une des régions du Québec et on visite quelques-uns des 100 créatifs de l'érable. Les créatifs de l'érable sont des adresses (boulangeries, restaurants, épiceries fines, etc.) qui s'engagent à offrir au moins un aliment ou un plat à l'érable toute l'année!

Parmi les créatifs 2015, nous sommes tombés sous le charme de quelques-uns.


Saviez-vous que?

- Il faut 40 litres d'eau d'érable pour produire 1 litre de sirop.

- Le sirop d'érable se congèle parfaitement et directement dans la canne.

- Le dessin traditionnel qui figure sur les boîtes de conserve de sirop d'érable provient d'un concours organisé par le Ministère de l'agriculture en 1951 et n'a jamais été changé.

- Notre sirop d'érable est exporté dans une cinquantaine de pays.


Pour voir toutes les vidéos de l’émission Ça commence bien!, rendez-vous sur le site de V Télé.

INOLTRE SU HUFFPOST

Trouvailles à l'érable