NOUVELLES
28/03/2015 08:04 EDT | Actualisé 28/05/2015 05:12 EDT

La manifestation anti-islam organisée par le groupe Pegida est annulée à Montréal

Pascal Robidas/Radio-Canada

La manifestation anti-islam du groupe international Pegida n'aura pas eu lieu. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a indiqué sur Twitter en fin d'après-midi que les militants avaient quitté les lieux, dans le secteur du Petit Maghreb, indiquant aux policiers que la manifestation n'aurait pas lieu.

En revanche les groupes de gauche qui s'étaient réunis pour dénoncer Pegida étaient en grand nombre et ils ont rejoint les participants de la grande manifestation contre l'austérité qui se tenait plus au sud dans les rues de Montréal.

Un des fondateurs de Pegida Québec, Jean-François Asgard, avait affirmé plus tôt cette semaine dans une entrevue au Toronto Star, que les musulmans devaient soit changer, soit quitter le Québec.

Au cours des derniers jours, des politiciens, des syndicats et des groupes communautaires s'étaient aussi opposés à la venue de Pegida au Québec.

Les parlementaires de l'Assemblée nationale ont adopté à l'unanimité une motion pour manifester leur profonde préoccupation à l'égard du groupe Pegida Québec.

Le maire de Montréal Denis Coderre a aussi condamné l'action du groupe.

« Le groupe Pegida n'est pas le bienvenu à Montréal. Des groupes de ce genre n'ont pas leur place ici. Tout extrémisme est inacceptable »

— Denis Coderre, maire de Montréal

Par voie de communiqué, le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN (CCMM-CSN) a également dénoncé la tenue de l'événement de Pegida, un groupe qu'il considère « raciste » et « dont le discours à l'égard des communautés musulmanes est extrêmement inquiétant, voire haineux ».

« Pegida sème la peur et attise les craintes non pas à l'endroit des extrémistes dangereux, mais plutôt à l'égard de communautés qui représentent une richesse pour le Québec », écrit-il.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestation anti-Pegida