NOUVELLES
28/03/2015 02:09 EDT | Actualisé 28/05/2015 05:12 EDT

Les commentaires de Harper attisent l'islamophobie, croit Charles Taylor

YouTube via TempletonPrize

OTTAWA - Le philosophe Charles Taylor affirme que le premier ministre Stephen Harper facilite la tâche des recruteurs terroristes par ses commentaires sur le voile musulman.

Après un discours au sommet annuel de l'institut Broadbent, un groupe de réflexion social-démocrate, celui qui a coprésidé la commission Bouchard-Taylor sur les accommodements culturels et religieux, en 2007, croit que M. Harper nourrit l'islamophobie.

M. Taylor soutient que les musulmans sentent qu'ils ne sont pas les bienvenus au Canada et qu'ils se sentent dépréciés, ce qui fait d'eux des cibles faciles pour le recrutement par des islamistes terroristes.

M. Harper a affirmé qu'il était «offensant» pour les femmes de porter le niqab durant la cérémonie d'assermentation à la citoyenneté.

Il a également qualifié le niqab, le voile qui laisse seulement les yeux à découvert, de produit d'une culture «anti-femmes».

Charles Taylor considère que les commentaires du premier ministre reflètent la hausse de l'islamophobie en Europe et ailleurs, une vague qui se compare aux mouvements antisémites passés.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter