NOUVELLES
27/03/2015 12:20 EDT | Actualisé 27/03/2015 12:20 EDT

La démission du policier ayant atteint une femme en plein visage à Québec demandée sur les réseaux sociaux

Les événements de jeudi à Québec n'ont pas tardé à faire réagir sur les réseaux sociaux. Une page Facebook demandant la démission de la matricule #4314 du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) commence déjà à accumuler les abonnés.

Pendant que la ministre Lise Thériault parle d'images « troublantes », selon le Journal de Québec, la communauté Internet québécoise se scandalise tout simplement de la violence de l'acte commis par le policier du SPVQ.

« Cet homme est dangereux. Charles-Scott Simard (SPVQ #3143) qui tire à bout portant sur des enfants », peut-on lire sur la page Facebook mentionnée ci-haut, dans un message accompagnant une photo de l'agent en question.

La page, créée vendredi matin, compte déjà plus de 1 300 abonnés.

Les photos de la victime, qui porte une marque sans équivoque au visage après avoir reçu un projectile à bout portant, motivent aussi cette vague de mobilisation en ligne.

TVA Nouvelles rapportait plus tôt que le SPVQ allait enquêter sur l'affaire. François Moisan, relationniste du SPVQ, a expliqué au HuffPost que des rencontres internes allaient en effet être effectuées afin que la police puisse avoir la version des faits des gens impliqués, mais qu'il était « trop tôt pour dire » si des sanctions allaient être mises en place contre l'agent Simard.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestation étudiante du 23 mars à Montréal