NOUVELLES
27/03/2015 04:35 EDT | Actualisé 27/03/2015 04:36 EDT

La Colombie-Britannique n'est pas assez préparée aux séismes, selon un rapport

Radio-Canada.ca

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a discrètement publié, il y a trois mois, un rapport des services d'urgences qui révèle que la province n'est pas prête à intervenir en cas de tsunami ou de tremblement de terre majeur. Les auteurs du rapport réclament des investissements urgents.

Huit recommandations ont été formulées demandant de débloquer des fonds rapidement et de mettre en place une délégation pour mieux coordonner la planification d'urgence à travers la province parmi tous les paliers décisionnels.

Ce rapport dissimulé a fait réagir la porte-parole de l'opposition néo-démocrate Kathy Corrigan qui accuse le gouvernement de « jouer à la roulette russe avec la vie des citoyens. »

Risques dans les 50 prochaines années

La ministre responsable, Suzanne Anton n'a pas, pour l'heure, commenté le dévoilement du rapport, mais le ministère de la Justice a décrit, dans un communiqué, son intention de développer un système d'alerte national et une campagne de communication publique. Aucun financement additionnel n'est prévu aux services d'urgences.

Les autorités prédisent un risque de tremblement de terre majeur de 30 % dans les 50 prochaines années.

Le dernier grand tsunami à avoir frappé les côtes de la province était à Port Alberni, le 27 mars 1964. Pour souligner l'événement, Emergency Info BC a lancé sa campagne de sensibilisation intitulée «BeTsunami Smart», Informations et bons réflexes à adopter sont à consulter en ligne.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo
Quelques clichés de la Colombie-Britannique
Voyez les images