NOUVELLES
26/03/2015 09:18 EDT | Actualisé 26/05/2015 05:12 EDT

Vingt-trois personnes sont arrêtées pour l'attaque contre le musée tunisien

TUNIS, TUNISIA - MARCH 19: Tunisian police stand near the crime scene outside the National Bardo Museum in Tunis on March 19, 2015 after the attack at museum. At least 23 people, including 20 foreign tourists, were killed when gunmen stormed Tunis' Bardo Museum on Wednesday. (Photo by Amine Landoulsi/Anadolu Agency/Getty Images)
Anadolu Agency via Getty Images
TUNIS, TUNISIA - MARCH 19: Tunisian police stand near the crime scene outside the National Bardo Museum in Tunis on March 19, 2015 after the attack at museum. At least 23 people, including 20 foreign tourists, were killed when gunmen stormed Tunis' Bardo Museum on Wednesday. (Photo by Amine Landoulsi/Anadolu Agency/Getty Images)

TUNIS, Tunisie - Vingt-trois membres présumés du groupe qui aurait perpétré l'attaque contre le Musée du Bardo, faisant 21 morts, ont été arrêtés, a annoncé jeudi le responsable tunisien de la sécurité.

Deux suspects marocains et un Algérien courent toujours.

Le ministre de l'Intérieur, Najem Gharsali, a indiqué qu'une femme a été épinglée et que le groupe est lié à la brigade Oqba Ibn Nafaa, qui entretient elle-même des liens avec Al-Qaïda.

L'attentat du 18 mars a été revendiqué par le groupe armé État islamique, mais la brigade a juré allégeance aussi bien à l'ÉI qu'à Al-Qaïda.

Le ministre affirme qu'au moins 80 pour cent des membres du groupe ont été détenus.

Il a ensuite révélé que les hommes qui ont attaqué le musée portaient des ceintures remplies d'un explosif puissant, le semtex, ce qui aurait pu avoir des conséquences catastrophiques.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les caricaturistes dessinent pour Bardo (PHOTOS)