Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Radio-Canada abolit une centaine de postes

Le vice-président des Services français de Radio-Canada, Louis Lalande, annonce qu'une centaine de nouveaux postes sont abolis dans son service.

Environ 80 postes occupés sont supprimés, ainsi qu'une vingtaine d'autres regroupant des postes vacants et des départs à la retraite.

Les gestionnaires rencontreront dans les prochaines heures leurs équipes afin de leur fournir plus de détails. On ne connait pas encore le services touchées par ces nouvelles compressions, qui s'ajoutent à une série d'autres.

« En juin dernier, lors de la présentation du plan stratégique Un espace pour nous tous, Radio-Canada a affirmé qu'elle devait recentrer son énergie sur le contenu le plus distinctif et le plus pertinent pour le public. Elle a aussi mis de l'avant sa volonté d'accélérer sa transition numérique et la nécessité de construire un nouveau modèle financier plus durable », rappelle M. Lalande dans un communiqué.

En novembre 2014, la direction de CBC/Radio-Canada avait annoncé l'abolition de près de 400 postes au cours des cinq prochains mois, première étape d'une stratégie de réduction globale des effectifs de plus de 1500 postes, d'ici 2020.

INOLTRE SU HUFFPOST

«Tout le monde en même temps»: les artistes chantent pour Radio-Canada

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.