NOUVELLES
26/03/2015 07:21 EDT

Peinture du pont de Québec: le CN «déloyal», accuse Régis Labeaume (VIDÉO)

Les maires de Québec et de Lévis accusent le Canadien National (CN) d'avoir été « déloyal » en réalisant sa propre étude des coûts pour la peinture du pont, sans leur en parler. Les deux villes doutent du montant de 400 millions de dollars avancé par la firme Roche. Elles commanderont leur propre évaluation.

« Il y a des limites à penser que peinturer un pont ça coûte autant qu'un amphithéâtre », s'est insurgé le maire de Québec aux côtés de son collègue Gilles Lehouillier.

Régis Labeaume a appris l'existence de cette étude en lisant le journal ce matin. Pourtant, il a eu des contacts avec la compagnie ferroviaire récemment.

Il y a une douzaine de jours, le vice-président aux affaires juridiques du CN, Olivier Chouc, est venu rencontrer son chef de cabinet pour planifier une rencontre avec le président du CN dans le dossier de la peinture. Il n'a pourtant jamais fait mention de cette étude, dit Régis Labeaume.

« On a été extrêmement et amèrement déçu. Ça veut dire que ces gens-là avec qui on discutait savaient pertinemment qu'ils avaient entre les mains une évaluation du pont. On a discuté avec eux absolument pour rien. Ils n'ont absolument pas l'intention de travailler avec les autorités publiques. »

Régis Labeaume cite un communiqué émis par le CN en novembre dernier dans lequel la compagnie ferroviaire disait vouloir mettre ses experts à la disposition des pouvoirs publics pour réaliser une étude avec la firme d'ingénierie de leur choix.

Le maire Gilles Lehouillier qualifie de « mauvaise foi » l'attitude du CN qui a finalement commander l'étude sans les consulter.

Voyage annulé

Régis Labeaume estime que le dévoilement de cette étude fait partie de la stratégie du CN pour « tuer le projet ». « Ils ont atteint leur objectif. Si tu veux tuer un projet, vas dire qu'il coûte 400 millions. »

Les deux maires renoncent à se rendre à l'assemblée annuelle du conseil d'administration en avril à Memphis au Tennessee puisqu'ils n'auront pas d'autres chiffres à mettre dans la balance.

« Je ne peux pas aller voir la presse américaine et leur dire que je n'ai pas d'évaluation. Ils vont dire comment ça se fait ? Voulez-vous que le CN dépense 400 millions ? Je n'ai pas de réponse à donner », plaide Régis Labeaume.

Les deux villes entendent entrer en contact avec Québec et Ottawa pour réaliser leur propre évaluation des coûts.

La nouvelle estimation réalisée par la firme Roche est deux fois plus élevée que les 200 millions avancés jusqu'ici.

LIRE AUSSI:

» Pont de Québec : les maires de Québec et de Lévis deviennent actionnaires du CN (VIDÉO)

» Régis Labeaume trouve le CN «arrogant et méprisant» (VIDÉO)

» Les gouvernements avancent 100 millions $ et font appel au CN

» #PaintYourBridgeBill: des citoyens interpellent Bill Gates (VIDÉOS)


Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission Ça commence bien!, rendez-vous sur le site de V Télé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Le Québec des années 1950 vu par Lida Moser