NOUVELLES
24/03/2015 08:45 EDT | Actualisé 26/03/2015 10:38 EDT

Crash du vol Germanwings: Merkel «bouleversée», se rend dans les Alpes (VIDÉO)

La chancelière allemande Angela Merkel s'est dite "bouleversée" par le crash mardi d'un avion de la compagnie aérienne Germanwings dans le sud-est de la France, reliant l'Espagne à l'Allemagne avec 150 personnes à son bord, selon un porte-parole.

Mme Merkel, qui s'est entretenue au téléphone avec le président français François Hollande et le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, a annulé ses "autres rendez-vous", d'après un communiqué de son porte-parole Steffen Seibert. La chancelière allemande a annoncé qu'elle se rendrait mercredi dans les Alpes françaises.

"J'irai demain (mercredi) là-bas pour me rendre compte par moi-même de la situation et parler avec les responsables locaux", a indiqué Mme Merkel lors d'une brève déclaration à la chancellerie à Berlin.

Le ministre allemand des Transports Alexander Dobrindt et l'ambassadrice d'Allemagne à Paris étaient en route pour se rendre sur les lieux de l'accident.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a annoncé la mise en place d'une "cellule de crise" et d'un numéro d'urgence : le 004930 5000 3000. Il reste "en contact étroit" avec les autorités françaises, qu'il a remerciées pour leur réaction "rapide et précautionneuse".

"En ces heures difficiles, nos pensées vont vers ceux qui doivent redouter que leurs proches figurent parmi les passagers ou les membres d'équipage", a ajouté le chef de la diplomatie allemande.

Le vice-chancelier et ministre de l'Economie Sigmar Gabriel s'est de son côté dit "abasourdi" par cette "nouvelle terrible" et a exprimé sa "compassion aux victimes et à leurs proches".

L'avion qui s'est écrasé dans le sud-est de la France, parti de Barcelone (Espagne) en direction de Düsseldorf (Allemagne), transportait 150 personnes, à savoir 144 passagers et six membres d'équipage, a indiqué le patron de Germanwings Oliver Wagner lors d'une brève déclaration télévisée. Les autorités françaises parlaient dans la matinée de 148 personnes.

Le secrétaire d'Etat aux Transports français Alain Vidalies a d'ores et déjà affirmé qu'il n'y avait pas de survivants.

LIRE AUSSI:

» Écrasement du vol de Germanwings (BLOGUE EN DIRECT)

» L'appareil était-il vétuste?

» Une dizaine d'accidents pour l'Airbus A320

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter