Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Canadiens Duhamel et Radford sont champions du monde en couple

SHANGHAI - Les Canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford sont les champions du monde de patinage artistique en couple.Duhamel et Radford ont obtenu 221,53 points et devancé deux couples chinois, Wenjing Sui et Cong Han (214,12), ainsi que Qing Pang et Jian Tong (212,77).Il s'agit d'un premier sacre pour le Canada depuis le triomphe de Jamie Sale et David Pelletier, en 2001.Cette victoire aux Mondiaux de Shanghai vient couronner une saison parfaite pour le couple ontarien, qui a remporté l'or lors de toutes les compétitions auxquelles il a pris part. Septièmes aux Jeux de Sotchi l'an dernier, Duhamel et Radford ont décidé de poursuivre leur coopération pour une autre année. Ils n'ont pas perdu depuis.«C'est une victoire très personnelle, a avoué Duhamel. Toutes les victoires acquises cette saison ont représenté quelque chose de très spécial.»Duhamel et Radford, médaillés de bronze lors des deux derniers Mondiaux, étaient les meneurs à l'issue du programme court de mercredi.Pang et Tong, qui sont sortis de leur retraite pour terminer leur carrière à Shanghai, comptent maintenant six médailles aux Mondiaux: deux d'or, une d'argent et trois de bronze. Ils ont aussi remporté l'argent des Jeux olympiques de Vancouver, en 2010.«J'ai permis à ma partenaire de réaliser son rêve, a déclaré Tong avec le sourire. J'espère qu'elle ne tentera pas de me ramener sur la glace une fois de plus!»Les jeunes Québécois Julianne Séguin et Charlie Bilodeau ont pris le huitième rang avec 178,03 points, tandis que l'autre couple canadien, formé de Lubov Iliushechkina et de Dylan Moscovitch, a terminé 13e, à 169,91.Plus tôt, chez les dames, les patineuses russes ont pris les deux premières places du programme court.Elizaveta Tuktamysheva, âgée de 18 ans, a largement dominé ses adversaires lors de cette compétition. Elle a ébloui l'assistance avec un triple axel dès son premier saut, un exploit rarissime chez les dames.«Quand j'ai atterri ce triple axel, j'en ai eu des frissons, a raconté Tuktamysheva. Je me suis demandé: 'Est-ce un rêve ou est-ce que je viens de réussir un triple axel aux Championnats du monde?'.»Seules une poignée de patineuses ont réussi ce saut en compétitions internationales, dont Tonya Harding, Midori Ito et Mao Asada.Cette performance a incité les juges à lui accorder 77,62 points, plus de huit points qu'à sa compatriote Elena Radionova (69,51). Trois Japonaises suivent dans l'ordre.Les deux meilleures Canadiennes ont été Alaine Chartrand (10e) et Gabrielle Daleman (21e) rang. La Québécoise Véronik Mallet, de Sept-Îles, ne figurait pas parmi les 35 compétitrices inscrites à cette épreuve.Le programme libre de ces Mondiaux sera présenté samedi.----Avec l'Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.