Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'AIFA demande que les médailles de deux marcheurs russes leur soient enlevées

MOSCOU - L'Association internationale des fédérations d'athlétisme (AIFA) a demandé que les médailles de deux marcheurs russes obtenues aux Jeux olympiques de 2012, à Londres, leur soient retirées, a fait savoir l'Agence anti-dopage de la Russie jeudi.La veille, l'AIFA a annoncé qu'elle avait déposé un appel au Tribunal arbitral du sport contre les sanctions «sélectives» pour dopage imposées à six athlètes russes plus tôt cette année.L'un des éléments-clés de l'appel fait référence au désaccord de l'AIFA face à la décision de l'agence de maintenir les résultats des marcheurs Sergei Kirdyapkin et Olga Kaniskina, a confirmé l'agence Rusada dans un communiqué.Kirdyapin s'est classé premier lors de l'épreuve de 50 km tandis que Kanaskina a terminé au deuxième rang au 20 km.Dans son litige avec l'AIFA, l'agence Rusada bénéficie du soutien du ministère des sports de la Russie, a confié le ministre adjoint Yuri Nagorynkh à l'agence de nouvelles Tass.Les autres athlètes visés sont les marcheurs Sergei Bakulin, Vladimir Kanaykin et Valery Borchin, de même que Yuliya Zaripova, une spécialiste du 3000 mètres steeple.Si les sanctions sont appliquées, Zaripova et Bakulin risquent de perdre les médailles d'or remportées à l'occasion des Championnats du monde de 2011. Kaniskina pourrait aussi se voir retirer la médaille d'or acquise aux Championnats européens de 2010.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.