DIVERTISSEMENT
26/03/2015 10:40 EDT

«Into The Woods», les contes de fées ne meurent jamais (ENTREVUE/VIDÉOS)

Réalisé par Rob Marshall (Chicago), Into The Woods met en scène Meryl Streep, James Corden et Emily Blunt. À l’occasion de sa sortie en DVD, le Huffington Post Québec s’est entretenu avec James Lapine, scénariste du film et créateur avec Stephen Sondheim de la comédie musicale originale de 1986 dont est adaptée cette production luxueuse.

Revenir trente ans en arrière fait sursauter James Lapine. À l’époque, même s’il faisait le bonheur de Broadway grâce à sa pièce Into The Woods coécrite avec son acolyte Stephen Sondheim, les temps n’étaient pas forcément aux réjouissances.

«Le virus du SIDA faisait son apparition et beaucoup d’amis mourraient autour de moi, raconte-t-il en entrevue. Ma mère souffrait de l’Alzheimer. Confuse, elle était venue voir le spectacle. J’y pense encore beaucoup.»

Into The Woods est le fruit d’un long processus de création. Lapine et Sondheim voulait raconter un conte de fée qui sort de l’ordinaire, dans la trempe du Magicien d’Oz. Le scénariste se souvient des longues journées de travail pour y parvenir.

«C’était très stressant, car si je m’en rappelle bien, on passait de longues journées à peaufiner le texte. Un mot de trop aurait fait effondrer tout l’édifice. Il fallait garder intacte la magie. On était jeunes, alors on avait toute la force nécessaire, mais surtout on savait déjà qu’une bonne comédie musicale ne se faisait pas dans la facilité», lance-t-il

Les bienfaits du numérique

Into The Woods a eu le succès qu’on lui connaît. Cette comédie musicale couronnée par de nombreux prix réunit les personnages fameux des contes populaires comme Cendrillon, Le Petit Chaperon rouge ou Jack et le Haricot magique. À ce titre, Lapine a toujours vu dans sa pièce un fort potentiel cinématographique.

«Franchement, j’ai très vite pensé que cela ferait un bon film. Les techniques récentes permettent de mettre en image des choses qui étaient inconcevables dans les années 1980. Par exemple, comment montrer la taille du haricot magique? Aujourd’hui, le numérique nous permet de réaliser nos désirs les plus farfelus.»

Lorsqu’il a eu vent d’une adaptation au grand écran par les studios Disney, Lapine a proposé ses services de scénariste. «Le réalisateur Rob Marshall m’a dit qu’il était d’accord. C’était le commencement d’une longue aventure où il a fallu trouver les moyens de transformer un scénario de théâtre en œuvre cinématographique. J’ai adoré l’expérience.»

Content du résultat, le scénariste de 66 ans voit le long métrage comme une véritable renaissance de sa comédie musicale. «Les contes de fées ne meurent jamais. Ils possèdent une force universelle qui peut passer d’une génération à l’autre. Et si le film permet à l’histoire de durer dans le temps, eh bien, cela me suffit à me rendre heureux», dit-il.

Into The Woods (Dans les bois) – Walt Disney Pictures – Comédie musicale – 124 minutes – Sortie en DVD/Blu-ray le 23 mars 2015 – États-Unis.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Into the Woods