Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Frank and Oak lance un concours pour déterminer l'emplacement de ses boutiques aux États-Unis

Bien connue des fashionistas, la griffe québécoise Frank and Oak s’apprête à prendre de l’expansion à la vitesse grand V.

Après des années de succès en ligne à travers le monde, Frank and Oak trouvera bientôt un pied-à-terre éphémère dans six villes américaines parmi les plus grandes capitales de mode des États-Unis: Manhattan, Brooklyn, Chicago, Washington, Philadelphie, Atlanta, San Francisco, Seattle, Austin et Portland.

La marque qui implique énormément les consommateurs dans son processus d’expansion poussera l’exercice encore plus loin cette fois-ci. Les 6 villes à obtenir leur boutique éphémère seront déterminées grâce au vote des consommateurs, qui se tient du 26 mars au 8 avril.

«Comme on est une marque de notre génération, on inclut nos clients dans nos décisions. On leur permet de donner des commentaires, on leur partage l’information aussi. C’est aussi ce côté communautaire que les clients apprécient beaucoup», a indiqué Ethan Song, cofondateur et PDG de la compagnie.

Le système de votation sera aussi différent du système traditionnel. Pour voter, les électeurs devront faire un achat, associé à la ville à laquelle ils choisissent de donner leur vote. Les achats se font en ligne et se retrouvent sous forme de cartes-cadeaux de la marque, entre autres. Plus le montant de l’achat est élevé, plus le vote pèse lourd dans la balance. L'objectif d'achat pour qu'une boutique atteigne le seuil souhaité pour une ouverture est de 25 000$. Les villes qui l'atteindront le plus rapidement seront les vainqueures.

Les boutiques éphémères seront ouvertes pour une période de 12 à 18 mois.

INOLTRE SU HUFFPOST

Coupes de cheveux pour hommes

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.