Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Écrasement d'avion en France: un pilote aurait été coincé hors du cockpit

NEW YORK, États-Unis - Une source ayant pris connaissance des enregistrements audio de l'avion Airbus 320 qui s'est écrasé, mardi, dans les Alpes françaises, affirme que lors de l'impact, l'un des deux pilotes était prisonnier à l'extérieur du cockpit.Cette affirmation a été transmise jeudi à l'agence Associated Press par cette source ayant gardé l'anonymat mais qui l'a tirée des enregistrements de l'une des boîtes noires de l'appareil de la compagnie Germanwings.Plus tôt, le New York Times a cité un enquêteur de l'accident qui, lui aussi sous le couvert de l'anonymat, a affirmé que les enregistrements faisaient entendre quelqu'un qui frappait de plus en plus fort à la porte du cockpit, sans qu'il n'y ait eu de réponse.Avant l'impact qui a fait 150 morts, l'Airbus 320, qui avait quitté Barcelone pour gagner Duesseldorf, a perdu inexplicablement de l'altitude.Depuis les attentats terroristes du 11 septembre 2001, il est interdit aux compagnies aériennes des États-Unis de laisser un pilote seul dans le cockpit. On ignore si une telle règle est appliquée chez les transporteurs européens.Lufthansa, qui est propriétaire de Germanwings, affirme que les deux pilotes de l'avion accidenté étaient expérimentés et bien formés. Leur identité et leur nationalité n'ont pas encore été dévoilées.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.