Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Au moins quatre morts et 22 disparus après des inondations au Chili

SANTIAGO, Chili - Des pluies diluviennes qui se sont abattues sur une région normalement désertique du Chili ont fait au moins quatre morts et 22 disparus.Des inondations menacent plusieurs communautés et ont causé des pannes de courant et emporté des routes dans la région du désert d'Atacama.On rapporte au moins quatre décès et 22 disparitions dans trois communautés touchées les inondations, a indiqué le ministre adjoint de l'Intérieur Mahmud Aleuy.Il a évoqué une des pires catastrophes à frapper le nord du pays en 80 ans.Le gouvernement chilien a décrété un état d'urgence dans la région mercredi, la plaçant sous contrôle militaire. La présidente Michelle Bachelet s'est rendue sur place mercredi.Les pluies torrentielles qui ont commencé à tomber mardi ont gonflé la rivière Copiapo hors de son lit. Plusieurs évacuations ont été ordonnées en raison des risques de coulées de boue.Des images diffusées à la télévision montrent une eau brunâtre autour de l'hôpital de la ville de Copiapo.Certains résidants ont dû être évacués par hélicoptère après avoir été coupés du monde, mais d'autres ont refusé d'abandonner leurs demeures. Des sinistrés attendaient sur le toit d'être secourus, dont un homme qui avait défoncé sa toiture pour secourir un enfant.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.