NOUVELLES
26/03/2015 09:46 EDT | Actualisé 26/05/2015 05:12 EDT

Amnesty International accuse des militants palestiniens de crimes de guerre

AFP

JÉRUSALEM - Des militants palestiniens ont commis des crimes de guerre pendant le conflit à Gaza en 2014, dénonce un rapport dévoilé jeudi par Amnesty International.

Deux autres rapports publiés à la fin de 2014 accusaient Israël de crimes de guerre pour avoir bombardé des résidences palestiniennes pendant le conflit.

Le nouveau document reproche aux militants palestiniens, dont la branche armée du Hamas, d'avoir lancé aveuglément des roquettes et des obus de mortiers depuis des zones civiles et vers des zones civiles, ce qui contrevient au droit international.

Treize civils palestiniens ont été tués quand un obus est tombé sur un camp de réfugiés. Les Palestiniens ont blâmé Israël pour cette attaque, mais Amnesty indique qu'une analyse indépendante a démontré qu'il s'agissait d'un obus palestinien.

Le rapport accuse aussi les militants palestiniens d'avoir entreposé des munitions dans des édifices civils et dans des écoles de l'ONU, et d'avoir lancé des attaques depuis des secteurs où s'étaient réfugiées des centaines de personnes déplacées.

Le conflit a fait plus de 2100 morts dans le camp palestinien, surtout des civils. Du côté israélien, 66 soldats et six civils ont été tués.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter