NOUVELLES
25/03/2015 18:10 EDT | Actualisé 25/05/2015 01:12 EDT

Nétanyahou officiellement mandaté pour former le prochain gouvernement en Israël

JÉRUSALEM - Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a adopté un ton conciliant après avoir été formellement chargé de former un nouveau gouvernement, mercredi.Le chef du Likoud s'est engagé à combler le fossé divisant la société israélienne et à solidifier les liens avec les États-Unis.M. Nétanyahou semble vouloir tenter de réparer les dégâts qu'il a lui-même causés au cours des derniers jours de la récente compagne électorale en Israël. Ses commentaires ont tendu les relations entre son pays et les États-Unis, tout en lui attirant des accusations de racisme de la minorité arabe.Comme la veille, alors qu'il s'est excusé auprès de la communauté arabe israélienne, M. Nétanyahou a déclaré mercredi qu'il se considérait comme le premier ministre de tous les citoyens de son pays.Le premier ministre a prononcé un discours lors d'une cérémonie au cours de laquelle le président israélien, Reuven Rivlin, l'a officiellement mandaté pour former le prochain gouvernement. M. Rivlin, dont la fonction est largement honorifique, a exhorté M. Nétanyahou à réparer les liens avec les États-Unis et à guérir les blessures provoquées par la campagne électorale.À la suite des dernières élections législatives, le Likoud compte 30 des 120 sièges à la Knesset. M. Nétanyahou peut aussi compter sur le soutien des chefs de parti totalisant 37 autres sièges, qui ont recommandé qu'il dirige le prochain gouvernement.M. Nétanyahou a six semaines pour former ce gouvernement. La tâche ne s'annonce pas facile, chaque parti de la coalition de droite réclamant des positions conflictuelles. Il pourrait causer une surprise en invitant des politiciens modérés à se joindre au gouvernement, ce qui pourrait l'aider à promouvoir l'unité nationale et faire taire les critiques à l'étranger.