NOUVELLES
25/03/2015 17:13 EDT | Actualisé 25/05/2015 01:12 EDT

Le sergent américain Bowe Bergdahl accusé de désertion en Afghanistan

FORT BRAGG, États-Unis - Le sergent américain Bowe Bergdahl, qui avait fui sa base militaire en Afghanistan et qui avait été détenu par les talibans pendant cinq ans, pourrait être condamné à la prison à vie s'il est reconnu coupable des deux chefs d'accusation qui pèsent contre lui.L'armée américaine a annoncé mercredi que M. Bergdahl était accusé de mauvaise conduite devant l'ennemi — ce qui peut entraîner une peine de prison à vie. Il fait aussi face à une accusation de désertion, ce qui pourrait lui valoir une peine d'emprisonnement de cinq ans.S'il est reconnu coupable des deux chefs, il pourrait faire face au renvoi de l'armée pour conduite déshonorante, à une rétrogradation et à une confiscation de son salaire.Le sergent devra d'abord se présenter à une audience en vertu de l'article 32 du Code unifié de justice militaire des États-Unis — semblable aux audiences préliminaires lors d'un procès. On déterminera alors si un procès devant la cour martiale est nécessaire.Le sergent Bergdahl s'était enfui de sa base militaire en 2009 avant d'être capturé par des talibans. Il avait été libéré lors d'un échange de prisonnier très médiatisé, il y a un an.Le général qui dirige le Commandement majeur de l'armée américaine à Fort Bragg, en Caroline du Nord, a examiné le volumineux dossier du sergent pour déterminer les accusations à déposer contre lui.L'armée était embêtée notamment par une disposition plus délicate: celle de prouver que le sergent n'avait pas l'intention de retourner à sa base, ce qui est susceptible d'entraîner des accusations de désertion plus graves.