NOUVELLES
25/03/2015 01:05 EDT | Actualisé 25/05/2015 05:12 EDT

L'avocat de Francis Boucher refuse de croire à la thèse de l'évasion

Radio-Canada.ca

Me Dimitrios Strapatsas s'inquiète pour son client, Francis Boucher, qui a quitté la prison de Bordeaux lundi matin en fin d'avant-midi après s'être fait passer pour un autre détenu qui porte le même nom de famille que lui.

Un texte de Isabelle Richer

Me Strapatsas craint que la réputation de Francis Boucher, un ancien membre des Rockers, le club-école des Hells Angels, et fils de Maurice « Mom » Boucher, ne mette les policiers sur les dents et les conduisent à intervenir avec trop de vigueur.

En entrevue à RDI, l'avocat a ajouté que Francis Boucher ne représente pas un danger pour la société, malgré son casier judiciaire fort chargé.

Francis Boucher a été condamné à une peine de 10 ans de prison à la suite de l'Opération Printemps 2001, pour gangstérisme, complot de meurtre et trafic de stupéfiants.

Par la suite, il a été reconnu coupable d'infractions liées à de la violence conjugale puis, le 10 mars, l'homme de 39 ans a plaidé coupable à des accusations de menaces de mort à l'endroit de policiers.

Me Strapatsas a fait valoir que Francis Boucher était fortement intoxiqué lors des événements survenus à la fin de novembre 2014.

L'avocat de l'ancien motard criminel se dit par ailleurs convaincu que Francis Boucher a été libéré par erreur et qu'il ne s'est pas évadé.

La ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, a toutefois déclaré, mardi, que Boucher avait usé d'un stratagème pour quitter le centre de détention lundi matin. Deux enquêtes sont présentement en cours pour tenter de faire la lumière sur les circonstances entourant la remise en liberté du détenu qui devait finir de purger sa peine en mai.

Un employé du Service correctionnel a d'ailleurs été suspendu avec solde dans cette affaire.

Francis Boucher, qui est en liberté illégale depuis bientôt trois jours, pourrait faire face à de nouvelles accusations s'il est repris par les autorités.

Me Strapatsas entend bien étudier minutieusement le déroulement des événements si tel était le cas.

« Si des accusations étaient déposées contre M. Boucher, le ministère public aura l'obligation de divulguer et nous demanderons toutes les vidéos ainsi que tous les éléments de l'enquête menée par la SQ ainsi que ceux recueillis dans le cadre de l'enquête administrative pour voir s'il s'agit d'une erreur de mon client et à qui incombe la faute », a déclaré Me Strapatsas à RDI.

Francis Boucher mesure 1,80 mètre et pèse environ 75 kg. Il a les yeux pers et les cheveux poivre et sel. La SQ demande aux gens qui se trouveraient sur son chemin de communiquer immédiatement au 911.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 criminels les plus recherchés au Québec