DIVERTISSEMENT
24/03/2015 09:35 EDT | Actualisé 24/03/2015 12:00 EDT

Philippe Bond: retour incertain à la radio (ENTREVUE/VIDÉO)

Philippe Bond ne sait pas encore s’il sera de retour à l’émission matinale NRJ le matin, sur les ondes de NRJ, l’automne prochain.

Non pas qu’on lui a montré la porte ou qu’il n’a plus de plaisir avec ses camarades François Morency, Anaïs Favron, François Pérusse, Martin Lemay et Étienne Phénix; NRJ le matin est en constante progression dans les sondages et Bond s’entend toujours à merveille avec son équipe.

Seulement, l’agenda des derniers mois de l’humoriste a été particulièrement chargé, avec le lancement de son deuxième one man show, Philippe Bond 2, et les tournages du nouveau rendez-vous qu’il animera à TVA à compter du lundi 6 avril, Les 400 coups, un concept qui allie mauvais coups et caméras cachées et qui demande énormément d’investissement.

Après des années de dur labeur, à concilier scène et télévision, le jeune homme commence à songer à mettre la pédale douce sur le boulot. Voilà pourquoi il n’a pas encore décidé s’il continuera à se lever aux aurores pour co-piloter NRJ le matin en septembre 2015.

«Je ne sais pas encore, a-t-il avoué en entrevue, lundi. Mon printemps a été tellement rock n’roll que je n’ai pas eu le temps de penser à ça. Je vais bientôt m’asseoir et regarder ça comme il faut. Je suis rendu là.»

Très attaché aux troupes de NRJ, avec lesquelles il collabore depuis cinq ans, Bond a réitéré son affection pour ses collègues, tout en spécifiant qu’il ressent le besoin de penser un peu plus à lui.

«Tout le monde est incroyable. J’ai une belle complicité avec NRJ, c’est une belle famille, ça fait cinq ans que je suis là. Le show va super bien, les sondages vont toujours en s’améliorant, l’équipe est le fun. Ce n’est pas parce que je ne les aime plus que je me remets en question! C’est plutôt que j’ai 35 ans et je voudrais avoir une famille éventuellement. Je n’arrête pas de le dire. Alors, je pense que je suis rendu là.»

D’ici à ce que sa décision soit officiellement prise, Philippe Bond sera à la barre de NRJ le matin jusqu’à la fin du mois de mai. Cet été, il donnera des spectacles le vendredi et le samedi, et se promet de jouer au golf et de faire du surf abondamment. Il lui reste aussi quelques enregistrements des 400 coups à finaliser.

Les 400 coups

Jasant des 400 coups, il y a fort à parier que Philippe Bond en fera rire plusieurs ce printemps, avec cet immense terrain de jeu que TVA lui a alloué, une formule qui lui colle à la peau. Dès le lundi 6 avril, à 20h, l’animateur passera chaque semaine une heure complète avec un artiste (Charles Lafortune, Jean-Michel Anctil, François Bellefeuille, Patricia Paquin, Ariane Moffatt, Mario Pelchat, etc) et, ensemble, ils joueront des tours à des amis, connus ou pas.

Le résultat, présenté aux journalistes lundi, est fort amusant et habilement fignolé. On devine rapidement qu’un travail de moine a été consacré à l’élaboration de chaque tour. Vous pourrez lire sous peu notre reportage complet sur Les 400 coups dans les pages du Huffington Post Québec.

«C’est de la job comme ça ne se peut pas mais, même quand on n’en était qu’à la moitié des tournages, je savais que c’allait être bon, a raconté Philippe avec enthousiasme. Je suis un fan de tout ce qui est mauvais coups, caméras cachées. Ce que j’aime de ce concept, c’est qu’on demande à un artiste de tendre des pièges avec moi. Aucune émission ne se ressemble, parce qu’elle est à la couleur de chaque invité.»

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

11 spectacles d'humour à ne pas manquer en 2015