NOUVELLES
24/03/2015 10:50 EDT | Actualisé 24/03/2015 10:54 EDT

Germanwings, filiale à rabais de Lufthansa

ASSOCIATED PRESS
FILE - In this Oct. 16, 2014 an Airbus A 320 of the German airline Germanwings is parked at the airport in Cologne, Germany, as their pilots went on strike. French President Francois Hollande said no survivors are likely in the Alpine crash of a passenger jet carrying 148 people. The Germanwings passenger jet crashed Tuesday, March 24, 2015 in the French Alps region as it traveled from Barcelona to Duesseldorf, French officials. (AP Photo/Martin Meissner)

Germanwings, dont un avion A320 reliant Barcelone à Düsseldorf s'est écrasé en France mardi, est la filiale à bas coûts du groupe aérien allemand Lufthansa, en passe de lui transférer la plupart de ses liaisons à l'intérieur d'Allemagne et en Europe.

Compagnie aux couleurs bordeaux et jaune, Germanwings, créée par la compagnie Eurowings en 2002, est entrée au 1er janvier 2009 dans le giron de Lufthansa, qui en détient 100%.

Avec son propre siège à Cologne (ouest), Germanwings a depuis 2013 repris progressivement toutes les liaisons de Lufthansa à l'intérieur de l'Allemagne et en Europe, en dehors de celles qui décollent ou atterrissent des aéroports de Munich et Francfort, principaux hubs de Lufthansa. Lufthansa cherche ainsi à contrer la concurrence croissance des compagnies low-cost comme Easyjet ou Ryanair et mobiliser ses propres avions plutôt sur les vols long courrier et haut de gamme.

En janvier 2015, Lufthansa indiquait avoir transféré quelque 115 liaisons à Germanwings, dont la plupart (52) au départ ou en provenance de l'aéroport de Düsseldorf.

D'un point de vue financier, Germanwings, troisième compagnie allemande derrière Lufthansa et Air Berlin, avait nettement réduit ses pertes en 2014, malgré les coûts de plusieurs mouvements de grève de ses pilotes d'avion, et espère avoir des comptes à l'équilibre en 2015, pour la première fois.

La flotte de la compagnie est composée d'Airbus A320-200 et de A319-100 selon le site de Lufthansa.

Entre juillet 2013 et juillet 2014, la compagnie, qui compte quelque 2 000 salariés, a transporté environ 16 millions de passagers.

Jusqu'à ce jour, Germanwings n'avait connu "aucune perte totale d'avion", a affirmé un porte-parole de la compagnie.

En 2012, Lufthansa avait reconnu que l'un de ses avions Germanwings avait frôlé l'accident fin 2010, en raison de problèmes d'intoxication par des vapeurs d'essence ayant quasiment fait perdre connaissance à l'un des pilotes. Le capitaine, muni d'un masque à oxygène, avait finalement fait atterrir l'avion à l'aéroport de Cologne.

LIRE AUSSI:

» Écrasement du vol de Germanwings (BLOGUE EN DIRECT)

» L'appareil était-il vétuste?

» Une dizaine d'accidents pour l'Airbus A320

» Angela Merkel, «bouleversée», se rendra dans les Alpes

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter