NOUVELLES
24/03/2015 07:17 EDT | Actualisé 24/03/2015 07:18 EDT

Torontois dans un hôpital de l'EI : ses parents le défendent

Facebook

Les parents d'un groupe de médecins et d'étudiants soupçonnés d'être partis en Syrie pour aider le personnel d'hôpitaux situés dans des zones contrôlées par le groupe armé État islamique assurent que leurs enfants ont des intentions humanitaires.

Dans une déclaration commune, les parents affirment que le groupe s'est d'abord rendu en Turquie pour offrir de l'aide médicale aux réfugiés à la frontière du pays. Ils soutiennent que leurs enfants proviennent tous de familles de professionnels bien établis.

Cependant, depuis l'arrivée du groupe en Turquie, ses membres ont disparu et les parents sont sans nouvelles. Les parents sont actuellement en Turquie pour tenter de retrouver leurs enfants et s'assurer de leur sécurité.

Lundi, un député de l'opposition turque a affirmé que le groupe serait à TelAbyad, une municipalité du nord de la Syrie située près de la frontière turque, qui a été le théâtre de durs combats. Mehmet Ali Ediboglu a également indiqué à l'Associated Press que le groupe, qui est entré en Syrie à partir de la Turquie, est composé de 11 personnes d'origine soudanaise. Il s'agit de sept citoyens britanniques, deux Soudanais, un Américain et Ismail Hamdoun, de Toronto.

Dans une entrevue à CBC, Mehmet Ali Ediboglu a expliqué que les membres du groupe sont amis et que huit d'entre eux sont diplômés d'une école médicale soudanaise, tandis que les trois autres sont sur le point de terminer leurs études.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Qu'est-ce que l'Etat islamique?