DIVERTISSEMENT
24/03/2015 03:55 EDT

«Collection Printemps-été» à l'Espace Libre: défilé de paroles (ENTREVUE/VIDÉO)

Un spectacle qui met à l'honneur la parole des femmes? C'est ce que propose Christian Vézina avec Collection Printemps-été, une production du Nouveau Théâtre Expérimental présentée à l'Espace Libre du 24 mars au 11 avril 2015. Entrevue avec l'instigateur et metteur en scène de la pièce.

Pourquoi décider de construire un spectacle uniquement avec des textes de femmes? «Ça fait longtemps que je donne la parole à la poésie par le biais du théâtre. Et bien souvent, les textes écrits au "je", très féminins, ne m'allaient pas. Ce n'était pas convaincant que je les interprète.» Avec Collection Printemps-été, le metteur en scène a décidé d'inviter une équipe de comédiennes sur scène, pour mettre de l'avant les textes choisis, réunis en collage.

En passant de Joyce Mansour à Hélène Monette, Suzanne Jacob, Marie Étienne, Ananda Devi et Brigitte Fontaine, Vézina ratisse large et bien. «Ce sont des femmes très différentes, aux paroles fortes. Au premier round, j'ai choisi par coups de coeur. J'ai pensé à plusieurs noms. J'ai fouillé dans les écrits, les oeuvres complètes de ces poétesses. Parfois, le potentiel scénique était moins présent. Je voulais que ce soit très authentique, que ça représente la vie: formidable et insupportable à la fois. Les textes sélectionnés ont cette complémentarité, cet équilibre.»

Pour porter ces paroles, trois comédiennes. Salomé Corbo, Danielle Proulx et Elkahna Talbi. Trois femmes totalement différentes qui ont en commun la force de caractère et le talent. «Salomé a un aplomb, un énorme talent d'actrice. Elle ne fait rien à moitié. Danielle est d'une subtilité particulière. Je lui dis souvent de ne jamais avoir peur d'en faire trop. Elle est vraie, nuancée. Elkahna vibre. Elle a une présence, une authenticité frappante.» explique Vézina.

De l'ordre du dévoilement

Comme le laisse deviner le titre, la pièce Collection Printemps-été prend la forme d'un défilé de mode. Pourquoi cette thématique? «J'y suis allé avec mon intuition! Les défilés mettent en scène des femmes silencieuses, presque des porte-manteaux. Ici, on passe à un défilé de paroles. Le détournement de sens est très poétique. Les femmes s'expriment dans une mise en scène épurée, qui leur laisse la place.»

Spectacle sur des textes de poétesses, spectacle féministe? «Non, pas nécessairement. Cette pièce a pour but de mettre de l'avant les paroles qui méritent d'être entendues. On parle de féminisme aux comédiennes, et elles sont surprises. Le fait que ce soit des paroles féminines, ça fait beaucoup d'effet. Ça éveille la curiosité. Pourtant, je vois plutôt ça comme un party. Je voulais dire ces textes, mais je ne pouvais pas puisque je suis un homme. Je me paie la traite!»

La pièce Collection Printemps-été sera présentée à l'Espace Libre du 24 mars au 11 avril 2015.

Découvrez la capsule de La Fabrique culturelle!

collection printemspété

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

25 pièces de théâtre à voir en 2015