NOUVELLES
23/03/2015 02:21 EDT | Actualisé 24/03/2015 07:46 EDT

100 millions pour nettoyer les eaux usées de Montréal

Les eaux usées de la métropole rejetées dans le fleuve Saint-Laurent seront bientôt beaucoup plus propres.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a annoncé lundi matin l'octroi d'un contrat pour la fabrication et la mise en service d'une unité d'ozonation afin d'améliorer la qualité des eaux usées. Cette unité, qui coûtera près de 100 millions de dollars, sera installée à la station d'épuration des eaux usées Jean-R.-Marcotte, dans l'est de l'île de Montréal.

Ce procédé doit permettre de réduire d'environ 95 % la quantité de bactéries dans les eaux et de diminuer les virus et autres contaminants provenant notamment des industries pharmacologique et cosmétique. Cela permettra la préservation des écosystèmes aquatiques et de la santé publique, a souligné le maire Coderre.

« Cette avancée technologique nous hissera bientôt parmi les leaders mondiaux en matière d'épuration des eaux usées intégrant un procédé de désinfection à l'ozone. » — Denis Coderre, maire de Montréal

La mise en service du traitement par ozone est prévue pour 2018. À ce moment, la station d'épuration sera la plus importante du genre à utiliser le traitement à l'ozone dans le monde.

Deux stades olympiques

La station d'épuration Jean-R. Marcotte, située dans l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, est la troisième du monde en importance. Elle peut traiter un débit d'eau équivalent à deux stades olympiques chaque jour. Environ 75 % du volume des eaux usées domestiques de la grande région de Montréal et près de 50 % des eaux usées du Québec sont traités à cet endroit.

Cette annonce s'est déroulée en la présence du ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau. Le gouvernement du Québec paye les deux tiers de la facture de ce projet.

Qu'est-ce que l'ozonation?

L'ozonation est un procédé de désinfection de l'eau efficace et sûr, qui élimine aussi les odeurs et les goûts. L'ozone est un agent oxydant et un désinfectant puissant capable d'éliminer les virus ainsi que les bactéries qui auraient résisté à l'étape de filtration. L'ozone est injecté sous forme de bulles à la base du bassin où circule l'eau. Au contact de ce gaz, la matière organique s'oxyde, les bactéries sont détruites et les virus deviennent inactifs.

Source : Ville de Montréal

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

5 façons d'économiser l'eau