NOUVELLES
21/03/2015 10:34 EDT | Actualisé 23/03/2015 11:51 EDT

Un record de marée rend le Mont-Saint-Michel spectaculaire et magique (PHOTOS et VIDÉO)

Quelque 10 000 personnes ont accueilli la pleine mer au Mont-Saint-Michel vendredi soir, à la veille de la « marée du siècle » qui devrait attirer des foules record autour du « rocher » cerné par les eaux.

Prévue à 19 h 23 (heure française) avec un très fort coefficient de 118, sur un maximum de 120, la pleine mer a coupé le Mont du continent pendant environ 50 minutes, bien qu'un isthme étroit de quelques mètres ait échappé contre toute attente à la submersion.

Les basses pressions atmosphériques, en pesant sur le niveau de la mer, ont atténué le phénomène de la marée, selon les scientifiques.

La marée du siècle au Mont-Saint-Michel

Les forces de l'ordre ont eu fort à faire pour repousser les touristes dans les dernières minutes de la marée montante, des centaines de photographes amateurs se bousculant au pied du Mont pour tenter d'immortaliser l'image de la mer encerclant « la Merveille ».

A la tombée de la nuit, l'éclairage habituel de l'abbaye et des remparts a été amplifié avec l'allumage de 60 projecteurs le long du pont passerelle, éclairant les flots de leur rayon mobile. Ce spectacle féerique est éphémère : il est prévu uniquement vendredi et samedi soir à l'occasion de la marée du siècle.

Le Mont-Saint-Michel est déjà redevenu une île à plusieurs reprises avec l'avancée des travaux de désensablement ces dernières années. Mais la « marée du siècle », due à l'alignement de la Terre, de la Lune et du Soleil, et qui se produit environ tous les 18 ans, rend le phénomène particulièrement spectaculaire.

Une affluence encore plus forte est donc attendue samedi pour la pleine mer de 20 h 7, dont le coefficient doit atteindre la cote record de 119.

La baie du Mont-Saint-Michel connaît les marées parmi les plus fortes du monde, avec une différence maximale de près de 14 mètres entre la pleine et la basse mer. Et en basse saison, le « rocher » n'accueille en moyenne pas plus de 5 000 personnes sur une journée entière, selon les autorités locales.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter