NOUVELLES
23/03/2015 02:34 EDT | Actualisé 22/04/2015 04:21 EDT

Le spa Station Blü déclare faillite

Station Blü

Considéré comme l’un des plus beaux spas au monde, Station Blü – bains nordiques, situé à Saint-Tite-des-Caps, dans Charlevoix, cesse ses activités. Les procédures de mise en faillite ont débuté ce lundi, a confirmé le président-directeur général, Martin Gladu, au Huffington Post Québec.

L’annonce officielle devrait être faite à la clientèle au cours de la journée. Mais la page Facebook de Station Blü a déjà été désactivée. Mené par Martin Gladu et sa conjointe, le projet avait été financé par un regroupement d’hommes d’affaires québécois, dont font partie les hockeyeurs Patrice Bergeron et Alexandre Picard.

Un modèle de design

Ouvert depuis quatre ans seulement, le spa s’était pourtant rapidement démarqué par son design novateur et ses installations luxueuses. Il avait remporté plusieurs prix et distinctions, dont le Grand Prix du design en 2011, puis avait été cité dans la liste des plus beaux spas au monde du magazine Condé Nast Traveler.

station blu

Aménagées sur les abords de la rivière Lombrette, à Saint-Tite-des-Caps, à mi-chemin entre le Mont Saint-Anne et le Massif de Charlevoix, ses installations luxueuses avaient nécessité un investissement de plus de cinq millions de dollars. Elles comportaient des stations de thermothérapie, de massothérapie, un bain de vapeur, un sauna finlandais et deux immenses bains-tourbillon pouvant accueillir plus de 30 personnes chacun.

Plusieurs malchances

La malchance a toutefois frappé l’entreprise. Huit mois après l’ouverture, en janvier 2012, un incendie dans le sauna finlandais avait détruit l’un des trois immeubles. Station Blü avait dû fermer temporairement l’accès à son site, le temps de reconstruire le bâtiment.

Puis, le temps très froid des derniers mois et le ralentissement économique auraient également refroidi les adeptes qui étaient moins nombreux à visiter le site depuis le début de l’année. L’entreprise avait alors multiplié les promotions ces dernières semaines pour attirer à nouveau la clientèle.

Le président-directeur général de Station Blü, Martin Gladu, n’a pas voulu commenter davantage pour le moment. Il s’est contenté d’écrire sur sa page Facebook que c’était « une journée noire » et que « son rêve s’écroule ».

Plus de détails à venir.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Recyclez vos serviettes en...