NOUVELLES
22/03/2015 09:14 EDT | Actualisé 23/03/2015 11:22 EDT

Varennes: La situation revient lentement à la normale; encore des évacués (VIDÉO)

VARENNES, Qc — La situation revient lentement à la normale dimanche, à Varennes, en Montérégie, après la fuite de tétrachlorure de titane survenue la veille à l'usine Kronos.

Les résidants qui avaient été évacués pourront réintégrer leur domicile dimanche matin et le nuage toxique s'est dissipé dans l'air, ont annoncé les autorités municipales.

Le directeur général de la ville de Varennes Sébastien Roy a expliqué en point de presse dimanche matin que le nuage toxique était toujours présent dans l'air, mais que les toxines étaient « en deçà du seuil critique ».

Un périmètre d'une distance de 400 mètres a été maintenu et l'autoroute 132, ainsi que le chemin de la Côte-Bissonnette demeurent fermés à cette hauteur.

Les autorités tiendront une autre conférence de presse dimanche à 14 h pour faire le point sur l'avancement des travaux de nettoyage.

Un bris d'équipement aurait causé cette fuite, qui a été stoppée vers 16 h samedi. Les autorités ont assuré qu'il y aurait une enquête pour identifier les causes précises de l'incident.

En tout, cinq personnes ont été incommodées, sans gravité toutefois, par le nuage toxique, et seulement deux d'entre elles ont été hospitalisées.

Le ministre de l'Environnement, David Heurtel, a louangé le travail des autorités, se félicitant qu'elles soient « parvenues à se mobiliser rapidement pour répondre à la situation.

M. Heurtel a mentionné qu'il n'a éprouvé aucune difficulté à amorcer le dialogue avec la direction de Kronos, soulignant “un travail de coopération sans reproche”.

Un service téléphonique a été mis en branle pour permettre aux citoyens qui seraient préoccupés par la situation d'obtenir des renseignements. Le numéro de cette ligne d'urgence est le (450) 652-9888.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Émanations de produits chimiques d'une usine de Varennes Voyez les images