DIVERTISSEMENT
22/03/2015 01:49 EDT | Actualisé 22/03/2015 01:51 EDT

Yoopa : Annie Brocoli, marraine de choix (ENTREVUE)

Courtoisie

Yoopa accueille une nouvelle complice en ses rangs pour célébrer son cinquième anniversaire. La toujours très populaire Annie Brocoli a été nommée marraine, il y a un mois, de la chaîne préférée des tout-petits. Une association toute naturelle, aux dires de la principale intéressée, qui fera maintenant rayonner son entrain sur toutes les plateformes de Yoopa (télévision, magazine et web).

« Yoopa et moi, on est à la même place comme ça ne se peut pas, s’enflamme Annie Brocoli, qui prend visiblement son titre très au sérieux. Même leurs couleurs ressemblent aux miennes, nos affiches sont du même vert! On préconise les mêmes valeurs, la confiance, l’amitié, la fidélité, la tolérance. Des valeurs de cœur. Et c’est exactement le rôle d’une marraine. »

« Moi, ça me touche beaucoup, le mot marraine. Quand quelqu’un te demande d’être marraine, il y a un engagement de transmettre de belles valeurs, d’être là dans les bons et les moins bons moments. Pour moi, c’est donc un engagement envers la marque, mais aussi envers les enfants. Tout est moderne, chez Yoopa, c’est très plaisant. »

La marque Yoopa est née en 2010 et, aujourd’hui, plus de 800 000 petits téléspectateurs la syntonisent chaque semaine à la télévision et dévorent ses productions originales comme L’Académie secrète, Les chroniques de Miam!, Les étoiles de Fred et T’es où Théo, ou encore ses dessins animés Les Octonauts, Tree Fu Tom, Mademoiselle Zazie, Dino Dan et Kung Fu Panda. La plupart des émissions ne durent pas plus de 20 minutes, histoire de garder captifs les chérubins, dont l’attention est parfois volatile. Leurs parents, eux, peuvent plonger dans le magazine pour s’imprégner d’une foule d’informations pratiques. On a par ailleurs complètement revampé le site web de Yoopa pour marquer ses cinq ans.

Toujours une idole

Le mariage entre Yoopa et Annie Brocoli signifie que, désormais, tout le « nouveau Brocoli », c’est-à-dire les nouvelles créations d’Annie, aboutira à l’une ou l’autre des adresses de Yoopa. La blonde chanteuse est déjà la vedette d’une quarantaine de capsules de 15 à 30 secondes saupoudrées ici et là dans la programmation, au petit écran. D’ici le mois d’août, elle tournera aussi une nouvelle émission dont elle tait pour l’instant le format. Elle signe aussi le « billet de la marraine » dans le magazine Yoopa, où elle étale ses réflexions, ses états d’âme de maman et d’amie des bouts de choux. Sporadiquement, elle interviendra aussi sur le portail Internet. Son garçon et sa fille sont maintenant de jeunes adultes, mais Annie Brocoli ne perd jamais de vue sa mission et voue toujours le même amour aux gamins.

« En ce moment, je suis à l’heure des bilans, lance Annie. Mes enfants sont grands; mon fils, Antoine, a 20 ans, et ma fille, Marie-Jeanne, en a 18. Donc, j’observe ce que j’ai fait, quel est le résultat, etc. Je me questionne sur les choses que j’aurais pu faire différemment. Mais moi, j’ai créé mon personnage de Germaine la grenouille végétarienne lorsque j’avais 17 ans. Mon intérêt est toujours le même. J’ai toujours tripé sur les enfants, même quand j’étais ado. »

Et les bambins lui rendent bien son affection. Même si elle fait carrière depuis plus de 15 ans et ne s’est jamais éloignée de son créneau initial, celui du jeune public, même si d’autres artistes se sont imposés au fil du temps et même si les joujoux électroniques ont gagné en importance dans le cœur de ses petits admirateurs, Annie Brocoli demeure la reine incontestée dans son domaine. Récemment, une certaine Céline Dion publiait sur sa page Facebook une vidéo de ses jumeaux de quatre ans, Nelson et Eddy, jouant dans l’eau en entonnant «Moi c’est Annie», l’un des succès d’Annie Brocoli. Quelques jours plus tard, à En mode Salvail, sur V, Annie racontait avoir participé à l’anniversaire de trois ans des deux garçonnets, en 2013, photos à l’appui, et les images de l’entrevue avec Éric Salvail se sont aussi retrouvées sur la page Facebook de Céline, au vu et su de ses près de 21 millions d’abonnés.

« Ça me touche énormément, souligne Annie. Des fois, j’entends des grands qui me disent : “Je suis de la génération Brocoli!” Et je vois que les tout-petits sont encore là, et ça me touche beaucoup. D’entendre le mot “génération”, c’est quelque chose! (rires) » « Je ne prends vraiment rien pour acquis. Je donne toujours le meilleur de moi-même et, chaque fois qu’un enfant s’approche en me montrant que je suis importante pour lui, ça me surprend à chaque fois et ça m’émeut. Récemment, j’ai vu pour la première fois de ma vie Kim Yaroshevskaya, qui incarnait Fanfreluche et Grand-Mère dans Passe-Partout. Je ne peux dire ce que ça m’a fait; j’étais sans mots! Ç’a touché directement mon cœur d’enfant. Alors, je sais ce que c’est… »

Comédie musicale

Le dernier projet d’Annie Brocoli à la télévision, Annie Brocoli chez les Minitomes, avait été présenté à Radio-Canada en 2012-2013, mais des rediffusions étaient encore en ondes au printemps dernier. Les vignettes G-Cuisiné, G-Dansé et G-Raconté continuent pour leur part de rouler à la même antenne. Pour l’heure, Annie caresse également un projet de comédie musicale pour enfants destiné au grand écran.

La chaîne Yoopa est débrouillée jusqu’à lundi pour les non-abonnés. Quelques-unes de ses têtes d’affiche, dont la mascotte Théo, s’arrêteront aux Galeries Rive-Nord de Repentigny les 3, 4 et 6 avril, pour proposer spectacles, ateliers culinaires et activités amusantes aux familles. Tous les détails à ce sujet sont disponibles au yoopa.ca.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les potins de stars Voyez les images