BIEN-ÊTRE
20/03/2015 09:30 EDT | Actualisé 23/04/2015 09:40 EDT

Rencontre avec Elizabeth Cournoyer, la créatrice derrière les bijoux Cournoyé

Sandrine Champigny

Elizabeth Cournoyer est tombée dans la création quand elle était petite. Peinture, photo, la jeune femme aujourd’hui âgée de 25 ans à tout essayé avant de trouver sa voie : la bijouterie. Avec sa ligne de bijoux, Cournoyé, la créatrice se lance en affaires à sa façon.

Bouts de métal, chaînes en argent, pierres de toutes sortes et outils mystérieux jonchent le petit atelier de la créatrice, situé dans son appartement au cœur du quartier St-Henri à Montréal. La bijoutière fait tout à la main, chez elle, pour une compagnie qui ne cesse de prendre de l’expansion. «Je suis impressionnée que ça aille si bien que ça», lance celle qui ne fait des affaires que depuis août dernier.

Son style, très organique, n’est pas étranger à son amour des pierres.

Le quartz, les agates et les améthystes sont parmi ses pierres de prédilection. La créatrice raconte d’ailleurs amusée qu’elle a presque risqué sa vie pour ses pierres adorées. «J’ai fait un road trip cet été et je suis allée à Amethyst Cove, pour trouver des pierres naturelles, ça nous a pris des heures s’y rendre, il fallait descendre une côte avec des cordes, je pensais que j’allais mourir!», se remémore-t-elle.

L’anecdote est représentative de la passion qu’Elizabeth met dans son affaire. «Je fais tout mon marketing, je fais toute la photo pour mes bijoux, il n’y a personne d’autre. J’ai tout fait le site Web, aussi. Je m’occupe de tout de A à Z, c’est mon bébé», confie-t-elle.







Une passion qui ne date pas d’hier

Elizabeth Cournoyer a toujours su qu’elle aurait un jour sa propre compagnie. «J’aime ça être en charge, je suis la boss de tous les endroits où j’ai travaillé. J’ai toujours voulu avoir une compagnie, c’est juste que je ne savais pas quoi. Ça a tellement de sens, parce que j’amène toutes les choses que j’ai apprises dans ma vie dans ma compagnie», résume-t-elle. Si elle ne sait pas encore quand elle sera en mesure de se consacrer à ses bijoux à temps plein, elle a certainement un plan. «Mes prochaines étapes seraient d'avoir un plus gros atelier, avec plus d'outils, soutient la créatrice. Mais à date, ça va super bien la vente de mes bijoux, alors j'imagine que ce ne sera pas trop long!»

La femme d’affaires en devenir s’est fait la main dans plusieurs domaines artistiques avant de trouver sa voie. «Je m’essayais dans tout parce que j’aimais ça juste créer. Je ne le savais pas que ça se faisait des cours en bijouterie», raconte celle qui a eu une véritable révélation en découvrant le cours offert par l’école des métiers du Sud-Ouest-de-Montréal.

En se lançant dans les études en bijouterie, l’entrepreneure ne se doutait pas qu’elle allait y découvrir sa passion. « Ce n’est pas juste mettre des chaînes ensembles, c’est vraiment tout apprendre le métier, faire des bijoux du début à la fin. Le jour où j’ai commencé, c’était comme une seconde nature», se souvient-elle avec enthousiasme.

Une excitation qui n’avait jamais fait surface avant de se lancer dans la création de bijoux. «Ça vient tellement naturellement, j’ai trop d’idées, je n’ai pas assez de temps pour tout faire», s’exclame-t-elle.

Avec un emploi à temps plein dans une boutique de chaussures, une année d’école restante avant sa remise des diplômes et sa petite entreprise, les temps libres se font rares pour Elizabeth, mais elle est loin de s’en plaindre. «J’adore ça, assure-t-elle. C’est ce que je suis destinée à faire.»

Les bijoux Cournoyé sont en vente en ligne. Les prix varient de 10$ pour une bague de métal simple à 150$ pour un bracelet en argent plus sophistiqué. Elizabeth Cournoyer offre aussi la possibilité de créer des bijoux sur mesure.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo
Les bijoux Cournoyé
Voyez les images