NOUVELLES
20/03/2015 09:00 EDT | Actualisé 20/03/2015 09:24 EDT

Indian Wells : Milos Raonic bat enfin Nadal malgré du jeu erratique

Milos Raonic of Canada acknowledges the crowd after defeating Rafael Nadal of Spain in three sets during their quarterfinal match at the BNP Paribas Tennis Open in Indian Wells, California on March 20, 2015. Raonic defeated Nadal 4-6, 7-6 (10), 7-5. AFP PHOTO/ FREDERIC J. BROWN        (Photo credit should read FREDERIC J. BROWN/AFP/Getty Images)
FREDERIC J. BROWN via Getty Images
Milos Raonic of Canada acknowledges the crowd after defeating Rafael Nadal of Spain in three sets during their quarterfinal match at the BNP Paribas Tennis Open in Indian Wells, California on March 20, 2015. Raonic defeated Nadal 4-6, 7-6 (10), 7-5. AFP PHOTO/ FREDERIC J. BROWN (Photo credit should read FREDERIC J. BROWN/AFP/Getty Images)

INDIAN WELLS, Calif. — Même s'il a offert du jeu erratique et moins dominant qu'à l'accoutumée au service, Milos Raonic a atteint les demi-finales de l'Omnium BNP Paribas d'Indian Wells vendredi, défaisant Rafael Nadal en trois manches, 4-6, 7-6 (10), 7-5, à l'issue d'un passionnant duel qui a duré presque trois heures.

Il s'agit de la première victoire du Canadien contre Nadal, et ce à sa sixième tentative, et l'une des plus importantes de sa jeune carrière. Avant la rencontre de vendredi, Raonic n'avait gagné qu'une seule manche contre l'Espagnol, il y a un an à Miami.

Raonic l'a emporté même s'il n'a brisé le service de son rival qu'une seule fois, mais à un moment crucial de l'affrontement, soit lors du 11e jeu de la manche décisive alors que le score était de 5-5. Le Canadien a surpris Nadal, qui s'était aventuré au filet, avec un lob offensif que l'Espagnol a pu rejoindre, mais qu'il a retourné au-delà de la ligne de fond. Lors du jeu ultime, Raonic n'a alloué qu'un point à Nadal et a confirmé la victoire lorsque son adversaire a expédié un revers dans le corridor.

À son service, Raonic a inscrit 19 as, mais a aussi commis six doubles fautes. Il a été confronté à sept balles de bris, dont cinq lors de la seule deuxième manche, qu'il a toutes sauvées. Le Canadien a perdu son service lors du troisième jeu de la manche initiale, sans même marquer un seul point. Nadal a bouclé la première manche en 36 minutes.

Raonic a forcé la tenue d'une manche décisive, non sans avoir frôlé l'élimination alors qu'il a résisté à trois balles de match lors du bris d'égalité.

Raonic a terminé la rencontre avec 48 coups gagnants, mais 59 erreurs directes. En comparaison, Nadal n'a réussi que 25 coups gagnants.

« Je ne pense pas pouvoir être plus heureux. Je suis emballé et très fortuné. Mais j'ai une journée de travail qui m'attend demain et je dois m'y préparer. Je me dois de poursuivre sur cette lancée », a déclaré le Canadien.

En demi-finale samedi, Raonic affrontera le Suisse Roger Federer, qui a facilement défait le Tchèque Tomas Berdych 6-4, 6-0 plus tôt vendredi. Raonic ne compte qu'une victoire en carrière face à Federer en neuf affrontements. Ce gain est survenu lors du Masters de Paris, vers la fin de 2014. En janvier dernier à Brisbane, Federer a défait Raonic en finale, signant du même coup la 1000e victoire de sa carrière.

Federer, qui tente de devenir le premier joueur à signer un cinquième triomphe à Indian Wells, a fait passer sa fiche à 15-1 cette saison. Seul Andreas Seppi, au troisième tour des Internationaux d'Australie, a eu le meilleur sur le Suisse cette saison. Federer a vengé cet échec dans ce tournoi, également au troisième tour.

C'est sa première victoire sans accorder de manche à Berdych depuis 2011 à Paris et seulement son deuxième set remporté à zéro contre le Tchèque en 19 affrontements.

« Je ne suis pas le genre de joueur qui retire une grande satisfaction de blanchir un adversaire, en toute honnêteté », a déclaré le Suisse.

Federer n'a eu besoin que de 68 minutes pour atteindre les demi-finales, où il affrontera soit la troisième tête de série, Rafael Nadal, ou le Canadien Milos Raonic, classé sixième, qui s'affrontaient en fin d'après-midi.

« Il s'agit de l'une de ses performances où il a été le plus coriace, a analysé Berdych. Tout ce qu'il faisait était pour ainsi dire parfait. »

Federer a accumulé 21 coups gagnants, soit le même nombre d'erreurs directes commises par Berdych. Federer a gagné 13 points en 14 incursions au filet, n'a fait face à aucune balle de bris et a lui-même brisé le service de Berdych en quatre occasions, dont trois fois lors de la deuxième manche.

« J'ai été en mesure d'utiliser toute la surface de jeu, de frapper la balle en angles, d'apporter de la variation et de donner de l'effet à mes coups. J'ai très bien réalisé cette facette, a observé Federer. Comme je servais avec efficacité et que je me déplaçais bien, peut-être n'a-t-il pas eu beaucoup de chances de gagner mon service. »

En première manche, Federer a gagné deux fois son service sans concéder de point à son rival. En tout, il n'a perdu que cinq points à son service lors du set initial.

« Lorsque vous avez la sensation qu'il a le contrôle dès le début, vous devez bien sûr être à votre meilleur dès le début du match, a rappelé Berdych. La ligne est très mince entre jouer de son mieux et vouloir trop bien faire. Aujourd'hui, j'ai voulu trop bien faire. »

L'autre demi-finale chez les hommes aura lieu samedi entre Novak Djokovic, favori du tournoi, et le Britannique Andy Murray, quatrième tête de série.

Chez les dames, la favorite, Serena Williams, affrontera Simona Halep, tête de série no 3, dans l'une des deux demi-finales, en soirée. L'autre demi-finale mettra aux prises la Serbe Jelena Jankovic et l'Allemande Sabine Lisicki.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Photo Gallery
Eugenie Bouchard aux Internationaux d'Australie
See Gallery