DIVERTISSEMENT
19/03/2015 11:36 EDT

La musique en continu plus importante que le CD aux États-Unis

iStockphoto

Pendant que le déclin du CD se confirme et que les téléchargements de musique sont en baisse, la diffusion de musique en continu (streaming) poursuit son ascension aux États-Unis.

C'est ce que révèlent les chiffres dévoilés mercredi par la Recording Industry Association of America.

Les revenus globaux de l'industrie de l'enregistrement musical aux États-Unis ont légèrement augmenté (2 %) en 2014, atteignant 4,86 milliards de dollars.

Sans surprise, les revenus tirés de la vente du support CD ont poursuivi leur descente, pour atteindre 1,850 milliards. Les albums ont connu une baisse de 13 %.

Pour la première fois, les revenus de la diffusion de musique en continu, notamment sur YouTube et Spotify, ont dépassé ceux du CD, atteignant 1,867 milliards. Ils représentent maintenant 27 % des revenus globaux de l'industrie de l'enregistrement aux États-Unis.

Les téléchargements numériques, de leur côté, sont en baisse, une tendance observée également en 2013. Ils représentent toutefois encore le format numérique le plus populaire avec des revenus de 2,577 milliards.

Le vinyle est là pour rester

Il semble également que le vinyle soit bien plus qu'un effet de mode. Les ventes de vinyles ont représenté 14 % des revenus globaux des supports physiques en 2014. Le 33 tours a franchi la marque de 10 % pour la première fois depuis 1987.

À ce rythme, les revenus tirés de la vente des vinyles pourraient atteindre cette année 5 % des revenus globaux de toute l'industrie de l'enregistrement.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

6 sorties d'albums québécois à surveiller en mars 2015