NOUVELLES
18/03/2015 05:23 EDT | Actualisé 18/03/2015 05:23 EDT

Échec de Target Canada: le gouvernement américain lui donne un crédit d'impôt de 1,6 milliard de dollars

Dave Chidley/The Canadian Press
Brian Beeksma pushes a cart of goods as employees work on preparing the new Target store in Guelph, Ontario. Target announced that it is opening three pilot stores in Guelph, Fergus and Milton, Ontario March 5, 2013, the first of 124 Target stores to open in Canada, Media were given a preview tour, Monday, March 4, 2013. THE CANADIAN PRESS/Dave Chidley

Target a perdu environ 5,1 milliards $ US après l'échec de son aventure canadienne, mais Oncle Sam a amorti le choc de 1,6 milliard $.

C'est l'équivalent du crédit d'impôt accordé à la compagnie basée à Minneapolis, selon des documents de la Commission boursière américaine révélés dans le Minneapolis-St. Paul Business Journal.

Les documents démontrent que Target a vendu 1,2 milliard $ au Canada en 2013 et 1,9 milliard $ en 2014, mais a aussi enregistré une perte avant impôts d'un milliard et de 869 millions, respectivement.

En comparaison, les ventes annuelles de Walmart Canada tournent autour de 23 milliards $ -- la compagnie ne veut pas dévoiler les chiffres au Canada seulement.

Target a annoncé qu'il quittait le pays en janvier dernier et a dévoilé son plan pour fermer 133 succursales en quatre mois. Il avait annoncé un fonds de 70 millions $ pour aider les employés canadiens qui perdent leur emploi. Mesure qui a été vivement critiquée, puisque ce montant équivaut presque à la prime de départ de l'ex-PDG de Target.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Target Canada's Empty Shelves