Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Autodétermination des rebelles d'Ukraine: menace d'abandon du cessez-le-feu

A Russia-backed rebel fighter holds a sniper rifle while a mask in Debaltseve, Ukraine, Friday, Feb. 20, 2015. After weeks of relentless fighting, the embattled Ukrainian rail hub of Debaltseve fell Wednesday to Russia-backed separatists, who hoisted a flag in triumph over the town. The Ukrainian president confirmed that he had ordered troops to pull out and the rebels reported taking hundreds of soldiers captive.(AP Photo/Vadim Ghirda)
A Russia-backed rebel fighter holds a sniper rifle while a mask in Debaltseve, Ukraine, Friday, Feb. 20, 2015. After weeks of relentless fighting, the embattled Ukrainian rail hub of Debaltseve fell Wednesday to Russia-backed separatists, who hoisted a flag in triumph over the town. The Ukrainian president confirmed that he had ordered troops to pull out and the rebels reported taking hundreds of soldiers captive.(AP Photo/Vadim Ghirda)

KIEV, Ukraine - Le fragile cessez-le-feu en vigueur en Ukraine est menacé par les leaders rebelles prorusses qui se plaignent de reculs dans l'autodétermination des régions de l'est du pays qui sont sous leur contrôle.

Dans un communiqué publié mercredi, les représentants rebelles Alexander Zakharchenko et Igor Plotnitsky affirment que les textes législatifs définissant les pouvoirs et statuts spéciaux des régions de Donetsk et de Louhansk ont été affaiblis par des amendements.

Ils préviennent qu'à défaut de corrections, leurs forces reprendront les hostilités.

Une loi prévoyant l'autonomie de certains territoires de l'est de l'Ukraine a été promulguée, mardi, au parlement ukrainien. Cependant, l'octroi de pouvoirs et de statuts spéciaux sera précédé d'élections tenues selon les lois ukrainiennes, une disposition que rejettent les rebelles.

Les combats ayant fait rage depuis avril 2014 dans l'est de l'Ukraine ont fait 6000 morts mais ils ont diminué considérablement depuis la signature d'un cessez-le-feu, le mois dernier, au Bélarus.

INOLTRE SU HUFFPOST

Brendan Hoffman via Getty Images
Brendan Hoffman via Getty Images
ASSOCIATED PRESS
ASSOCIATED PRESS
ASSOCIATED PRESS
ASSOCIATED PRESS
ASSOCIATED PRESS
ASSOCIATED PRESS
ASSOCIATED PRESS
ASSOCIATED PRESS
ASSOCIATED PRESS
ASSOCIATED PRESS
ASSOCIATED PRESS
ASSOCIATED PRESS
Pierre Crom via Getty Images
Brendan Hoffman via Getty Images
Brendan Hoffman via Getty Images
Pierre Crom via Getty Images
Pierre Crom via Getty Images
OLEKSANDR RATUSHNIAK via Getty Images
ANDREY BORODULIN via Getty Images
PETRO ZADOROZHNYY via Getty Images
Pierre Crom via Getty Images
Pierre Crom via Getty Images
Pierre Crom via Getty Images
Brendan Hoffman via Getty Images
Brendan Hoffman via Getty Images
Pierre Crom via Getty Images
Pierre Crom via Getty Images

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.