NOUVELLES
17/03/2015 18:31 EDT | Actualisé 17/05/2015 01:12 EDT

Un accident d'hélicoptère coûte la vie à deux Casques bleus néerlandais au Mali

BAMAKO, Mali - Deux Casques bleus néerlandais ont péri dans un accident d'hélicoptère survenu pendant un exercice militaire dans le nord du Mali, ont indiqué des officiels néerlandais et onusiens, mardi.Les deux membres d'équipage de l'hélicoptère d’attaque Apache ont dû effectuer un «atterrissage d’urgence» à environ 42 kilomètres au nord de Gao, a affirmé la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) par voie de communiqué.Le chef d'état-major de l'armée néerlandaise Tom Middendorp a déclaré que tout semblait indiquer qu'il s'agissait d'un accident mais que rien n'avait encore été confirmé. Une enquête est en cours. Les deux victimes sont le capitaine Rene Zeetsen, âgé de 30 ans, et le premier lieutenant Ernst Molliger, âgé de 26 ans. L'un d'entre eux avait survécu à l'accident mais est décédé des suites de ses blessures dans un hôpital militaire de l'armée française, a dit le général Middendorp au cours d'une conférence de presse à La Haye.Un autre hélicoptère néerlandais, appuyé au sol par des troupes des forces spéciales néerlandaises, est venu au secours des deux hommes tandis qu'un autre appareil, français celui-là, surveillait les lieux du haut des airs.Les Pays-Bas ont dépêché 450 militaires, quatre appareils Apache et trois hélicoptères Chinook au Mali pour faire partie du Minusma.«Les Pays-Bas sont profondément touchés par ce terrible accident», a déclaré le premier ministre Mark Rutte sur les ondes de la télévision nationale. Il a rappelé que les militaires néerlandais accomplissaient une tâche importante mais dangereuse.Cet accident pourrait nuire aux efforts des Américains pour convaincre les pays européens à participer à plus de missions d'intervention des Nations unies.