NOUVELLES
17/03/2015 19:22 EDT | Actualisé 17/05/2015 01:12 EDT

Ligue des Champions: Monaco et l'Atletico Madrid passent en huitièmes de finale

MONACO, Monaco - Monaco a résisté à Arsenal pour atteindre les quarts de finale de la Ligue des Champions malgré un revers de 2-0 à domicile, mardi, avançant au tableau en vertu des buts à l'étranger.Suite au revers de 3-1 il y a deux semaines, Arsenal devait marquer au moins trois fois pour devenir le premier club de l'histoire à avancer après un revers par deux buts à la maison.Olivier Giroud a fait 1-0 à la 36e minute, convertissant son propre rebond à la suite d'une remise de Danny Welbeck.Puis, avec 11 minutes à écouler au temps réglementaire, le réserviste Aaron Ramsey a créé du suspense en doublant le score, profitant du mauvais dégagement de Layvin Kurzawa.Bien que dominé dans tous les aspects, Monaco a obtenu sa place en quarts de finale pour la troisième fois de son histoire.Arsenal a obtenu sa première chance à la 15e minute, quand une tête de Giroud a effleuré le poteau.Du côté de Monaco, inséré en début de deuxième demie, Yannick Ferreira-Carrasco a filé à toute vitesse, éclipsant deux rivaux, mais il a raté un tir provenant du coin de la zone de réparation.Atletico Madrid a quant à lui progressé au terme de penalties contre Bayer Leverkusen.Après la défaite de 1-0 en Allemagne, Atletico a créé l'impasse à la 27e, quand un tir de Mario Suarez a dévié sur le défenseur Omer Toprak.Les champions espagnols sont venus près de rappliquer peu après, mais la frappe d'Antoine Griezmann a raté de peu, après avoir effleuré Lars Bender.Raul Garcia d'Atletico a eu son occasion en temps ajouté, mais le gardien adverse Bernd Leno l'a frustré.Lors des penalties, les chances ratées de Toprak, Hakan Calhanoglu et Stefan Kiessling ont permis à Atletico de s'imposer 3-2.Avec les clubs à deux partout avant les deux derniers essais, Fernando Torres a fait mouche et Stefan Kiessling a envoyé son tir trop haut.Le gardien réserviste d'Atletico, Jan Oblak, a dû remplacer Miguel Angel Moya à mi-chemin en première demie, ce dernier s'étant blessé à l'arrière de la cuisse.Leverkusen espérait avoir sa place dans le huit final pour la première fois depuis sa présence en finale, en 2002.Atletico a initialement paru hésitant en défense, privé du vétéran Diego Godin et du milieu de terrain Tiago, suspendus.