NOUVELLES
17/03/2015 12:25 EDT

Le dalaï-lama doit se réincarner, dit la Chine

Le dalaï-lama peut-il décider de ne pas se réincarner? Cette possibilité a été soulevée par le chef spirituel tibétain il y a six mois, et depuis, la question irrite au plus haut point le gouvernement chinois.

Un texte d'Yvan Côté

Pékin parle de profanation de la religion bouddhiste et a même traité du sujet lors de son très sérieux congrès annuel du parti communiste.

L'affaire n'est pas banale. En septembre, le dalaï-lama suggérait dans un journal allemand qu'il pourrait mettre fin à une tradition vieille de 500 ans en interrompant son cycle de réincarnation. Derrière la déclaration-choc se cache une stratégie à peine voilée du dalaï-lama pour empêcher la République populaire de Chine de nommer la personne qui lui succédera.

Lors d'un point de presse en marge du congrès du parti communiste, le responsable du comité des affaires ethniques et religieuses en Chine, Zhu Weiqun, a indiqué visiblement agacé par la question que le gouvernement communiste n'acceptera jamais un tel geste et que le dalaï-lama n'avait aucun droit sur sa succession.

« Les décisions concernant la réincarnation du dalaï-lama relèvent du gouvernement central. C'est une conspiration du dalaï-lama. La tradition se poursuivra qu'il le veuille ou non. » — Zhu Weiqun, responsable du comité des affaires ethniques et religieuses en Chine

Selon la tradition tibétaine, la responsabilité de désigner le nouveau guide spirituel revient à un conseil de maîtres réincarnés. Mais le conflit opposant le Tibet et Pékin a poussé le gouvernement communiste à formuler au cours des dernières années un stratagème afin de s'assurer de nommer lui-même son candidat.

La déclaration du dalaï-lama est-elle sérieuse? Personne ne le sait vraiment, mais plusieurs Tibétains pensent qu'il est ironique que le régime communiste, qui se dit athée, veuille maintenant s'immiscer dans le processus de nomination d'un leader spirituel.

Ce n'est pas la première fois que le dalaï-lama, qui a 79 ans, surprend la communauté internationale à propos de sa succession. Il y a quelques années il avait annoncé qu'il pourrait se réincarner en femme ou même en abeille. Tout pour empêcher le régime communiste de mettre un pantin à sa place pour mieux contrôler le Tibet.

Le saviez-vous?

C'est le mongol Altan Khan qui créa l'institution du dalaï lama en 1578.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

  • Dalai Lama At A Prayer Session In Dharamsala
    Hindustan Times via Getty Images
    DHARAMSALA, INDIA - JULY 20: Tibetan spiritual leader Dalai Lama takes part in prayers at the Tsuglagkhang temple on July 20, 2015 in Dharamsala, India. Eleven Tibetan NGOs based in India and Nepal organized a special long-life prayer for their spiritual leader, the Dalai Lama. (Photo by Shyam Sharma/Hindustan Times via Getty Images)
  • Dalai Lama Celebrates 80th Birthday During Visit To Hesse
    Thomas Lohnes via Getty Images
    FRANKFURT AM MAIN, GERMANY - JULY 13: The XIV Dalai Lama attends 80th birthday celebrations at the 'Jahrhunderthalle' on July 13, 2015 in Frankfurt, Germany. (Photo by Thomas Lohnes/Getty Images)