POLITIQUE
17/03/2015 02:02 EDT | Actualisé 17/03/2015 02:03 EDT

Le député conservateur Larry Miller s'excuse pour ses propos sur les femmes et le niqab

CP

Un député conservateur fédéral a présenté ses excuses, mardi, pour avoir affirmé que les femmes qui voulaient prêter le serment de citoyenneté canadienne en portant un niqab auraient à rester dans leur pays.

Larry Miller a soutenu, sur les ondes d'une station de radio d'Owen Sound, que les femmes qui ne voulaient pas dévoiler leur visage au moment de joindre le Canada auraient finalement dû rester "là d'où elles venaient".

Le député ontarien commentait alors la cause d'une Torontoise qui conteste devant les tribunaux l'interdiction de porter le niqab en prêtant le serment de citoyenneté canadienne.

Le niqab est le voile qui couvre tout le visage de la femme sauf les yeux.

La Cour fédérale a invalidé cette interdiction mais le gouvernement conservateur de Stephen Harper a fait appel de la décision.

M. Miller a soutenu lundi que la plupart des Canadiens étaient d'accord avec cette interdiction, et qu'il en avait assez de ces gens qui débarquent au Canada et qui veulent ensuite chambarder les choses.

Le député a indiqué mardi qu'il était toujours d'accord avec l'interdiction de porter le niqab lors de la cérémonie de serment d'allégeance, mais il s'est excusé pour le reste de ses remarques.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Hijab, burqa, niqab ou tchador?