NOUVELLES
17/03/2015 17:36 EDT | Actualisé 17/05/2015 01:12 EDT

La Bourse de Toronto grimpe avec les titres de l'énergie, en attendant la Fed

TORONTO - La Bourse de Toronto s'est remise des pertes affichées plus tôt dans la séance pour clôturer en hausse mardi, les opérateurs s'étant rabattus sur les titres du secteur de l'énergie, qui ont beaucoup reculé ces dernières séances.L'indice composé S&P/TSX a terminé la journée en hausse de 35,77 points à 14 898,53 points, les investisseurs se questionnant sur ce qui ressortira mercredi de la réunion des membres de la Réserve fédérale des États-Unis au sujet d'éventuelles hausses des taux d'intérêt.Le dollar canadien s'est apprécié de 0,02 cent US à 78,27 cents US.Les principaux indices boursiers américains ont généralement reculé, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant cédé 128,34 points à 17 849,08 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a perdu 6,99 points à 2074,2 points. L'indice composé du Nasdaq a gagné 7,92 points à 4937,43 points.La banque centrale américaine a entamé mardi une réunion de deux jours sur les taux d'intérêt. Les opérateurs s'attarderont à la déclaration qui sera émise au terme de cette rencontre, notamment pour voir si la Fed évoquera toujours sa «patience» dans le processus visant à hausser les taux d'intérêt éventuellement. Ces derniers sont près de zéro depuis la crise financière de 2008-09.Plusieurs observateurs s'attendent à ce que les taux grimpent en juin ou en septembre.Le secteur de l'énergie a plongé de près de 12 pour cent depuis le début du mois, alors que le déséquilibre lié à une surabondance de l'offre mondiale fait en sorte que le prix du baril du pétrole brut continue de reculer et de se rapprocher du seuil des 40 $ US. Mais mardi, ce secteur a pris 0,9 pour cent, même si le cours du brut a perdu des plumes pour une sixième séance de suite, cédant 42 cents US à 43,46 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.Le prix du brut avait trouvé un appui aux environs de 50 $ US le baril, mais l'Agence internationale de l'énergie a averti la semaine dernière que la récente stabilité des prix à ce niveau était vraisemblablement prématurée.Le secteur des métaux et minerais diversifiés a aussi avancé, de 0,45 pour cent, même si le cours du cuivre a effacé 3 cents US à 2,63 $ US la livre à New York.Le groupe des biens de consommation de base a aussi appuyé le parquet torontois avec un gain de 0,77 pour cent. Dans ce secteur, Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.B) a notamment annoncé son acquisition d'activités de Shell au Danemark pour une somme non dévoilée, en plus d'afficher un bénéfice en hausse pour son plus récent trimestre. Son action a avancé de 1,11 $ à 49,24 $.Le secteur aurifère a pour sa part retraité de 1,35 pour cent, le cours du lingot d'or ayant perdu 5 $ US à 1148,20 $ US l'once à New York.