NOUVELLES
17/03/2015 08:30 EDT | Actualisé 17/03/2015 08:31 EDT

Déversement à Longueuil: la station de pompage est non conforme

Radio-Canada

L'équipement pétrolier de la station de pompage d'eau de Longueuil, responsable du déversement de diesel en début d'année, n'est pas conforme aux règles, selon un avis de correction de la Régie du bâtiment du Québec, délivré le 19 janvier dernier.

Un texte de Louis-Philippe Ouimet

L'entreprise B.V.A. de Terrebonne, reconnue par la Régie du bâtiment, avait jugé au printemps 2014 que l'équipement pétrolier de la station de pompage d'eau qui a fait défaut à Longueuil était en bon état. Le permis de la Régie a donc été renouvellé pour deux ans.

Mais huit mois plus tard, le même équipement fait défaut et c'est le déversement. Que s'est-il passé pendant cette période? Est-ce que l'inspecteur des équipements pétroliers a été négligent, ou est-ce que le tuyau corrodé qui s'est rompu était tout simplement difficile d'accès pour son inspection? On ne le sait pas.

Évaluation du travail de l'inspecteur

L'entreprise B.V.A. a refusé notre demande d'entrevue. De son côté, Sylvain Lamothe, porte-parole de la Régie du bâtiment, a déclaré que « la personne qui a donné l'attestation sera évaluée dans un avenir rapproché. Il y aura des validations des installations d'autres sites qui ont eu des attestations émises par la personne qui va être réévaluée . »

Parallèlement à cette réévaluation, cinq jours après le déversement, la Régie du bâtiment a ordonné à Longueuil de faire des travaux majeurs parce qu'il y a des risques de fuite. Sur cet avis, on lit que les tuyaux sont oxydés et que la tuyauterie en surface n'est pas protégée contre la corrosion externe.

La Ville a jusqu'au 30 juin pour faire les travaux. «Ce sont les ingénieurs et les spécialistes embauchés par le propriétaire qui devront déterminer quel est le meilleur moyen. Nous, on demande à la Ville de Longueuil d'avoir en place un système de détection», nous dit la Régie du bâtiment.

Pour lire l'avis de la Régie du bâtiment, cliquez ici.

Longueuil refuse de commenter à cause d'une demande de recours collectif de citoyens qui ont été privés d'eau courante pendant quelques jours. Des travaux sont toujours en cours. Tous les jours, le ministère de l'Environnement inspecte la station de pompage.

Soulignons que Longueuil a déboursé plus de 300 000 $ pour la remise en service de la station. On ignore combien coûteront l'ensemble des travaux.