POLITIQUE
17/03/2015 11:19 EDT

Crise au CHUM: Barrette persiste et signe (VIDÉO)

QUÉBEC - Le ministre de la Santé Gaétan Barrette refuse de s'excuser malgré les accusations d'ingérence qui ont mené à une importante crise au CHUM.

De retour de vacances, il s'est adressé aux médias pour la première fois depuis le retour de Jacques Turgeon à la tête du CHUM. «La seule chose que je regrette, c'est que le CHUM ne fonctionne pas à la perfection à l'interne», a lancé un Gaétan Barrette défiant devant les journalistes à l'Assemblée nationale mardi matin.

Le directeur général du CHUM, Jacques Turgeon, a démissionné au début du mois de mars en alléguant que le ministre Barrette tentait de lui imposer son choix dans la nomination du nouveau chef du département de chirurgie. Monsieur Turgeon a finalement repris ses fonctions après l'intervention du bureau du premier ministre.

Malgré cette rebuffade, pas question pour le ministre de modifier son style de gestion. «Est-ce que dans le futur je vais agir avec la même détermination? Non seulement la réponse est oui, mais on me le demande», dit-il, citant la lettre de Jacques Turgeon au moment de reprendre ses fonctions.

Gaétan Barrette n'a rien fait pour calmer les craintes de ses détracteurs qui voient dans le projet de loi 10 une plus grande concentration de pouvoirs entre les mains du ministre. «Il va de soi qu'il y a un lien qui doit exister entre le ministre et son réseau, dit-il. Et lorsque des éléments sont soulevés, il arrive des circonstances où le ministre doit intervenir et ça se peut que ça arrive encore.»

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

11 controverses du gouvernement Couillard