NOUVELLES
16/03/2015 12:55 EDT

Procès SharQc: 18 nouveaux plaidoyers de culpabilité (VIDÉO)

Une nouvelle cohorte de 18 accusés dans le cadre de l'opération SharQC ont plaidé coupables à un chef d'accusation réduit de complot de meurtre en Cour supérieure du Québec. Cinq autres accusés devraient les imiter mardi.

En plaidant coupables, les 18 Hells Angels ou sympathisants du groupe de motards évitent de subir un procès.

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), qui avait déposé 8 chefs d'accusation de meurtre et un de complot pour meurtre contre chacun des individus, a décidé d'abandonner les chefs d'accusation de meurtre prémédité.

Quinze accusés ont reçu leur peine, qui varient de 10 ans et trois mois à 12 ans et sept mois de prison.

Certains d'entre eux pourraient même être libérés dès lundi en raison du temps passé en détention depuis leur arrestation. Les autres devront purger des peines de quelques mois de prison en raison du temps passé en détention préventive.

Dans l'éventualité où les cinq autres accusés plaident coupables mardi, l'un des deux mégaprocès prévus dans ce dossier se trouverait ainsi annulé.

Les 27 accusés restants subiront leur procès - 25 au cours d'un mégaprocès et les deux autres dans un procès séparé en anglais - au cours des prochains mois.

En avril 2009, l'opération policière SharQc avait mené à l'arrestation de 156 personnes que la poursuite avait identifiées comme étant des Hells Angels ou reliées d'une façon quelconque à l'organisation.

En octobre de la même année, le directeur des poursuites criminelles et pénales avait autorisé contre ces personnes le dépôt d'un acte d'accusation direct comportant 29 chefs d'accusation, dont un de complot de meurtre, de 22 meurtres et de diverses infractions reliées au commerce de la drogue. Ces accusations couvraient une période de près de 20 ans et étaient le résultat de plus de 70 enquêtes policières.

En mai 2011, le juge James Brunton a ordonné l'arrêt des procédures dans le dossier de 31 autres accusés en raison des délais déraisonnables.

Finalement, quatre des accusés sont morts depuis l'opération policière.



Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 criminels les plus recherchés au Québec